Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

NOTORIOUS
d’Alfred Hitchcock
Par Sarah FASCETTI

SYNOPSIS : En 1946, un nazi est condamné par un tribunal américain. Sa fille Alicia a toujours été en désaccord avec les idées de son père et mène une vie dépravée. Devlin, un agent du gouvernement lui propose de remplir une mission : contacter Alex Sebastian un ancien ami de son père, dont la maison est le repère de nazis réfugiés au Brésil. Par amour pour Devlin, elle fréquente la maison de Sebastian, qui la demande en mariage. Freiné par la conscience du devoir et par les mœurs d’Alicia, Devlin la laisse épouser Sebastian. Une fois mariée, les chefs chargent Alicia de s’emparer de la clef de la cave gardée soigneusement par Sebastian. En inspectant la cave, Alicia et Devlin découvrent de l’uranium caché dans des bouteilles de vin. Mais Sebastian les surprend et comprend qu’il est marié à une espionne américaine. Aidé par sa mère, il tente de tuer Alicia en l’empoisonnant progressivement afin que la mort semble naturelle. Mais Devlin sauvera Alicia et lui avouera son amour.


DES OBJETS, UNE HISTOIRE

Il y a un drame ici et personne ne s’en doute, et ce drame réside dans un seul fait, un petit objet : cette clef. 1Hitchcock

Le récit de Notorious est structuré par l’action de boire et par des verres, bouteilles, mais aussi par des clefs et donc des portes. L’action de boire et les objets liés à la boisson se déclinent en verre, tasse, bouteille pour les objets, et en alcool, café, poison, médicament et eau.

L’utilisation de ces objets et de l’action de boire déterminent le développement du récit et suit une évolution thématique tout au long du film. Ces objets permettent aussi de dégager le sens symbolique dont Hitchcock a voulu charger son film.

Les objets liés à la boisson et les clefs sont à l’origine de la structure en quatre étapes de Notorious . Tout d’ abord le film développe le thème de l’enivrement qui est lié à celui de l’exhibitionnisme et du voyeurisme. Puis, à l’enivrement va suivre un arrêt de l’alcool et une vision claire qui amènent l’espionnage. Ensuite c’est l’empoisonnement et l’enfermement d’Alicia, et enfin la boisson devient antidote et guérison, elle est libérée. Voyons comment cette évolution en quatre temps est développée conjointement à l’aide de la boisson et des clés.

I Enivrement, exhibitionnisme et surveillance

Ivresse, un masque de la vérité

L’enivrement et la surveillance sont les premiers thèmes développés dans le film. La boisson a pour première fonction de présenter le personnage d’Alicia, la caractériser. La scène de la soirée après le tribunal, qui est la deuxième scène du film, présente Alicia avec ses amis. Sa première apparition dans la scène la montre un verre et une bouteille à la main, elle sert ses invités, les incite même à boire. Alicia est donc présentée par son rapport à l’alcool, elle recherche l’ivresse, aguiche les hommes, les saoule. La première phrase que Devlin lui dit est "un verre chacun", il l’incite lui aussi à boire. Elle est donc une femme facile, frivole. Hitchcock montre l’enivrement par l’utilisation de caméra subjective. Par exemple lorsqu’elle est au volant avec Devlin et qu’elle croit qu’il y a du brouillard alors que ce sont ses cheveux qui sont devant ses yeux et qui trouble sa vue, le plan nous montre la route masquée par des cheveux. Sa vision est faussée, de même elle comprend trop tard que Devlin n’est pas un simple invité mais qu’il est un espion.
Par ailleurs, comme le film le montrera plus tard, Alicia se sert de l’alcool pour apparaître comme une femme facile, ce qui empêchera Devlin de montrer l’amour qu’il a pour elle. Mais Alicia n’est pas une telle femme, mais elle en joue le rôle.