Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     






 

 

 

 

CHALET POINTU
Pour sortir des sentiers battus de l’édition DVD
Par Cécile GIRAUD

Chalet Films est un nouveau-né. Loin de la génération de ses prédécesseurs, il est un des nouveaux pionniers de l’édition DVD, délaissant le long-métrage traditionnel pour des formats moins attendus, le moyen, le court, et surtout des esthétiques radicales, rendant grâce à l’animation, de Svankmajer à Rosto sans passer par la case Disney...



Fondé en juin 2005, Chalet Films est une marque du studio graphique Chalet Pointu, géré par trois associés. Le label est né de l’envie de donner une alternative aux produits formatés, de sortir des sentiers battus, tout en permettant à des films exceptionnels d’avoir une visibilité au-delà des festivals, dans lesquels les courts-métrages sont souvent cantonnés, sauf quelques passages télés. Chalet Films est ouvertement une maison de passionnés. D’abord car les films proposés sont sans complaisance et reflètent un réel souci de découverte, de réhabilitation et de qualité, même s’ils ne sont pas à-priori grand public. Ensuite, parce que ces DVD sont nés parallèlement à un site Internet, www.chaletfilms.com, qui propose à la vente les DVD de l’éditeur, mais également une sélection de films, courts ou longs, proposés par d’autres maisons (Un chien andalou chez les Editions Montparnasse, la Trilogie Paul Morrissey chez Carlotta Films...).

Au départ uniquement disponibles via le site Internet, les DVD de chez Chalet étaient édités à un ou deux milliers d’exemplaires (ce fut le cas pour Svankmajer comme pour Rosto) ou pressés et emballés à la demande. Pour les uns, boîtier en carton plastifié (très luxueux pour Rosto), des prix variant entre 15 et 25 euro, pour les autres, un slipcase en plastique et des prix entre 7 et 15 euro. Premier dans le domaine, Chalet permet aux internautes à travers le monde d’acquérir le DVD de leur choix au moment voulu, sans craindre la rupture de stock.

Quelques mois après ce lancement, une boutique physique est venue agrémenter le concept, donnant un peu de convivialité à tout ça : la boutique et les bureaux de l’éditeur sont côte à côte, et l’on peut y trouver les mêmes produits qu’en ligne, quelques bonus en plus...

Les choix éditoriaux naissent d’intuitions, de coup de cœur, de rencontres avec des cinéastes. Le premier bébé de Chalet se concrétisa grâce aux films de Jan Svankmajer, réalisateur d’animation tchèque, dont le film Les possibilités du dialogue obtint l’Ours d’or à Berlin en 1985. Issu du surréalisme, maîtrisant aussi bien les techniques de la prise de vue réelle, du modelage ou de la marionnette, Svankmajer propose des films aux abords rugueux. Il y est question de matière, et seule l’animation pouvait permettre au créateur de sonder les travers de l’humain face à l’autre, à lui-même ou à la société. Les corps sont toujours mis à mal et c’est justement l’excès de matière, comme cet homme dont les membres s’assemblent un par un dans une pièce trop étroite, qui amène le discours. Finalement, la matière est transcendée.

Le DVD Rosto refermant la trilogie Mind my gap, dont Jona/Tomberry, était un pari plus risqué encore. Peu connu au-delà d’un cercle très fermé, le cinéaste a exigé de s’occuper lui-même du DVD, créant la jaquette, le livret tout comme les menus interactifs.