Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

FESTIVAL DE DINARD
Par Nicolas VILLODRE

La 17e édition du Festival du film britannique s’est tenue dans la merveilleuse cité balnéaire bretonne de Dinard, du 5 au 8 octobre 2006. Nous reviendrons par ailleurs sur certains des films programmés, hors ou en compétition.



FESTIVAL DE DINARD

Depuis 17 ans, le Festival du Film Britannique de Dinard (Ille-et-Vilaine) tente de faire découvrir des films rares produits outre-Manche. Ainsi, 80% des longs-métrages qui ont été présentés cette année n’ont pas encore trouvé de distributeurs en France. La 17e édition de ce festival sympathique et chaleureux, encore à échelle humaine, présidé par Sylvie Mallet et programmé par Hussam Hindi, a été l’occasion d’observer l’émergence de nouveaux talents : réalisateurs, scénaristes et, surtout, comédiens plus époustouflants les uns que les autres, qui surprennent par leur jeunesse et leur aisance (pas si naturelle que cela, au contraire, très travaillée en cours et donc cultivée). La majorité des films en compétition traitaient d’ailleurs des problèmes de la jeunesse et avaient pour protagonistes les adolescents, les éternels exclus.

Le festival a été ouvert (et clos) par Marianne Denicourt. Le jury, présidé par le comédien François Berléand, était composé d’Evelyne Bouix, de l’actrice Yun Chung-Hi, de Chantal Lauby, de Dominique Besnehard, de l’acteur et réalisateur Charles Dance, du comédien Stephen Mangan et du cinéaste Radu Mihaileanu. La soirée d’ouverture offrait le film de Stephen Frears, The Queen (2006) tandis que Red Road (2006) d’Andrea Arnold, primé cette année à Cannes, était présenté en soirée de gala. Enfin, une projection spéciale (quelque peu hors sujet, donc) du film Désaccord parfait permettait de découvrir la dernière prestation de la star britannique Charlotte Rampling.

Les films en compétition étaient : Almost Adult (2006, 89’) de Yousaf Ali Khan, avec Victoire Milandu, Ann Warungu, Cashback (2006, 102’) de Sean Ellis, avec Sean Biggerstaff, Emilia Fox, Shaun Evans, Michelle Ryan, Stuart Goodwin, Kidulthood (2006, 90’) de Menjah Huda, avec Aml Ameen, Red Madrell, Jaime Winstone, Noel Clarke, Adam Deacon, Femi Oyeniran, London to Brighton (2006, 90’) de Paul Andrew Williams, avec Lorraine Stanley, Johny Harris, Sam Spruell, Georgia Groome, Alexander Morton, Pierrepoint (2006, 90’) d’Adrian Shergold, avec Timothy Spall, Juliet Stevenson, Cavan Clerkin, Eddie Marsan et Small Engine repair (Irlande, 2006, 100’) de Niall Heery, avec Iain Glen, Stephen Mackintosh, Tom Murphy, Stuart Graham, Gary Lydon.

Le jury a attribué son Grand Prix, le Hitchcock d’or (une aide à la distribution de 3.000 euros et une récompense de 1.600 euros), au premier long métrage de Paul Andrew William London to Brighton. Le prix du meilleur scénario a été décerné à Kidulthood, le deuxième long métrage de Menhaj Huda. L’association de 40 salles de cinéma du Grand Ouest a re-remarqué (avec un certain conformisme) le film Red Road, déjà palmé cette année. Le prix du public est revenu au film Pierrepoint d’Adrian Shergold.









Site du festival : www.festivaldufilm-dinard.com