Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

DVD

DEAD CREATURES

d’Andrew Parkinson
Par Gaëtan LABEAUME

SYNOPSIS : Dans un quartier de Londres, des personnes sont atteintes d’une maladie inconnue. Les symptômes : l’envie irrépréssible de dévorer de la chair humaine. Un petit groupe de ces monstres tentent désesperement de survivre, cachées, et traquées par un homme mystérieux.



POINT DE VUE

Une version humaine de la saga Zombie de Georges A. Romero, voilà ce qu’est Dead Creatures. On retrouve plusieurs des éléments inhérents à ce type de films : les festins à base de chair humaine crue, la contamination par simple morsure, le pourrissement du corps malade etc...Une différence demeure pourtant,et de taille : point de zombies ici, seulement des êtres bien vivants, victime d’une terrible maladie qui ne leur laisse plus beaucoup de temps à vivre.

Et c’est bien là que se trouve l’intérêt du film, plus que dans les scènes gores. Ceux qui d’habitude sont des "bestioles", des "monstres" à exterminer, sont ici de simples personnes qui, sachant que leur heure est proche, essayent tant bien que mal de survivre, cachées, en profitant au mieux du temps qui leur est imparti, et chassant le premier quidam venu pour se nourrir.

Les personnages principaux sont ici des femmes, dont une est en phase terminale de la maladie. Elle ressemble beaucoup plus à l’idée que nous nous faisons d’un zombie, et c’est bien à cause d’elle (ou grâce à elle ?) que les autres savent ce qu’elles deviendront, et se font à cette idée. Elle est en phase terminale de la maladie, la personnification qu’aucun espoir ne leur est permis.