Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

DISTRICT !
d’Aaron Gauder
Par Gaëtan LABEAUME

SYNOPSIS : District, un quartier de Budapest ou règne la corruption, le proxénétisme, et toute forme de violence. Deux clans s’affrontent : Hongrois et Gitan. Richie, le fils du boss Gitan, est amoureux de Julie, la fille du boss Hongrois. Mais ils ne peuvent être ensemble tant que les deux clans sont en guerre. Une seule solution s’impose : obtenir de l’argent pour réconcilier tout le monde. Richie et ses amis vont donc remonter le temps et créer une nappe de pétrole sous leur ville. Mais tout ne se passera pas comme prévu...



POINT DE VUE

Sous ce scénario abracadabrantesque se cache une satire sociale originale et délirante, adaptée très librement de "Roméo et Juliette". Ce premier long-métrage d’Aaron Gauder s’inscrit dans la lignée des dessin-animés du style South Park : déjanté, fun, frôlant parfois le mauvais goût assumé et n’hésitant pas à en envoyer plein la tronche de personnalités comme Bush, Tony Blair, Ben Laden etc...

Ce qui marque avant tout quand on lance le film, c’est le design très particulier. Un mélange de 3D et d’animation traditionnelle avec des visages humains incrustés sur des corps dessinés. Le tout donne un visuel original et plutôt beau, tout en gardant des couleurs à la fois vives et "crades", ce qui dépeint très bien le quartier pourri ou se situe le film. Ajoutez à cela des musiques Hip-hop nerveuses et groovy (le Hip-hop en Hongrois rend vraiment bien) et vous obtenez un film qui vous entrainera dans un univers déjanté ou vous n’aurez pas une seconde répit.

Effectivement le film est plutôt vif, et rythmé. Il se passe beaucoup de choses, peut-être même un peu trop, certaines scènes donnant l’impression d’être un poil bâclées et/ou inutiles. Petit bémol aussi au niveau des dialogues, qui ont tendance à être trop nombreux. Ils parlent, ils parlent, ils parlent et on a parfois du mal à suivre le déroulement (la rapidité des sous-titres n’aidant pas vraiment).