Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

DVD

LA CHOSE
D’UN AUTRE MONDE

de Howards Hawks
Par Cécile GIRAUD

SYNOPSIS : Un extraterrestre vegetal est recueilli congelé dans la banquise par les membres d’une base américaine en Alaska. Les militaires veulent le détruire, mais les scientifiques penchent pour l’étude. Le réveil de la chose donnera raison aux soldats.



Réalisé en 1951, The Thing est le premier film fantastique à évoquer en sous-texte la guerre froide. Tout ce qui sera repris plus tard par les Don Siegel et consort est là, et plus encore : la peur de l’étranger, qui nous veut du mal et qu’on ne comprend pas, la création d’un groupe soudé représentatif des Etats-Unis et prêt à mourir pour éviter le pire. On retrouve également étonnamment des idées scénaristiques et formelles qui inspirèrent entre autres les fameux Bodysnatchers : la créature venue de l’espace est végétale. Les Russes n’étaient-ils que des plantes asexués ? Dans les années 80, le remake de Carpenter mixe le film de Hawks et Niby et celui de Siegel : l’extraterrestre est capable de s’insinuer dans les corps humains, de prendre forme humaine, en plus de pouvoir s’auto engendrer. Des clones avant l’heure. La matière est encore au centre du film.

L’aspect spectaculaire de The thing n’est pourtant pas prédominant, et c’est l’histoire personnelle des personnages qui nous occupe plus que le reste. The Thing, c’est l’histoire d’un homme qui arrive au bout d’un cycle, d’un chef qui ne parvient plus à diriger ses soldats, qui n’a même plus envie de le faire, dont émane une lassitude qu’il ne perdra qu’en renonçant à son statu, en renonçant à obéir lui-même à des ordres supérieurs. C’est ce qui advient dans The Thing, lorsque les véritables initiatives et idées viennent des ceux qui sont sous ses ordres et qu’il décide d’abandonner ses fonctions pour vivre avec une femme et fonder une famille. The Thing n’est pas pour autant un film romantique ou mélancolique. Le personnage féminin est notamment des plus intéressants. Femme de tête et entreprenante, elle ne parle pas d’amour ou de séduction, mais plutôt de sexe, et l’on comprend que leur relation n’est pas vraiment une idylle platonique. Le film dit en substance : si l’on s’entend bien sexuellement, pourquoi ne pas faire notre vie ensemble ?