Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 




Maurice Dorléac (1901-1979) a fait beaucoup de théâtre (en 1956, il a joué dans une adaptation de La chatte sur un toit brûlant) et a tourné pour le cinéma de 1938 à la fin de sa vie. Il était aussi un des pionniers de la synchro, tout comme son épouse Renée Simonot. Dès le début des années 30, il a prêté sa voix à Franchot Tone dans les films MGM comme Le tourbillon de la danse (1933), Les révoltés du Bounty (1935)... On l’a aussi entendu sur d’autres acteurs, à différentes époques : Pour MGM, il a doublé John Buckler dans Tarzan s’évade (1936), Pour Warner, Humphrey Bogart dans Les anges aux figures sales (1938), Leslie Bradley dans Le corsaire rouge 1952)...Pour Paramount, George Macready dans La grande horloge (1948), Leif Erickson dans Raccrochez, c’est une erreur (1948), Alan Ladd dans plusieurs films dont La clé de verre (1942), L’homme des vallées perdues (1953)... Pour RKO, Robert Hutton dans L’homme de la Tour Eiffel (1949)...Pour Universal, il a notamment prêté sa voix à Henry Brandon dans Jim la Jungle (1936) et beaucoup plus tard, vers la fin de sa carrière, il a surtout doublé Cary Grant dans Ailleurs, l’herbe est plus verte (1961), Un soupçon de vison (1962), Charade (1963) et Grand méchant loup appelle (1964). On l’a même entendu sur Donald Pleasance dans le James Bond On ne vit que deux fois (1967) ! Côté séries TV, il a prêté sa voix à Barry Morse dans Le fugitif, de 1963 à 1967, pour la société de doublage Téléart de Jean-Paul Blondeau. Autrement, il a dirigé de nombreux doublages à la Paramount notamment des Jerry Lewis tels que Le délinquant involontaire (1956), Le dingue du palace (1960), Le tombeur de ces dames (1961), Les tontons farceurs (1965)... Mais aussi Le bouffon du Roi (1955), Le chouchou du professeur (1958), Je pleure mon amour (1958), Tarzan le magnifique (1960), Diamants sur canapé (1961), L’inconnue du gang des jeux (1962), La fille à la casquette (1963), L’espion qui venait du froid (1965), Mes funérailles à Berlin (1966)...Pour les Artistes Associés, on lui doit également la direction du doublage de Correspondant 17 d’Alfred Hitchcock (1940), sorti après-guerre.






FICHE DOUBLAGE

Raymonde Reynard : Jill Young (Terry Moore)
Jacques Sarthou  : Gregg (Ben Johnson)
Pierre Morin  : Max O’Hara (Robert Armstrong)
Maurice Nasil  : Windy (Frank McHugh)
Maurice Dorléac  : John Young (Regis Toomey)

Et les voix de Jacques Beauchey, Yvon Cazeneuve, René-Marc, Nicolas Amato…



 


Site de l’éditeur : http://www.editionsmontparnasse.fr


 


Titre  : Monsieur Joé
Titre original : Mighty Joe Young
Réalisateur : Ernest B. Schoedsack
Acteurs : Terry Moore, Ben Johnson, Robert Armstrong, Frank McHugh
Durée : 94 mn
Suppléments : présentation de Serge Bromberg
Zone : 2
Editeur : Editions Montparnasse
Année du film : 1949
Format image : 1.33 - 4/3
Langues  : anglais, français
Sous-titrage : français (amovible)
Qualité : mono, noir et blanc

Acheter ce livre ou DVD sur le site : Fnac
Acheter ce livre ou DVD sur le site : PriceMinister
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Amazon
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Librairie Lis-Voir