Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

QUIM GUTIERREZ
ET MARTA ETURA

Les deux étoiles d’Azul
Entretien et traduction
réalisés le 15 février 2007
Par Emilie PADELLEC
Merci à Monica DONATI et
Anne-Charlotte GILARD (MK2)


Objectif Cinéma : Quim, vous incarnez le personnage principal d’AzulOscuroCasiNegro. Votre personnage, Jorge, est même au centre de tous les autres. Comment le définiriez-vous ?

Quim GUTIERREZ : Jorge est de toute évidence au centre de l’histoire. Dès la lecture du scénario, des pairs de personnages se dessinaient clairement à partir de lui. Il y a Jorge et son père, Jorge et son frère, Jorge et Paula, Jorge et Natalia, etc. Ensuite, d’autres combinaisons existent entre eux tous, comme avec le trio Antonio, Paula et Jorge... Selon moi, leur point commun est qu’ils se font tous piéger. Soit en raison de circonstances extérieures, précises, comme celles qui ont menées Paula en prison malgré son innocence. Soit, pour des raisons plus intérieures. Et ici, Jorge est l’exemple parfait de quelqu’un dont le pire ennemi est en lui-même. On peut le ressentir dans sa relation avec Natalia. Il n’y a aucune barrière réelle à leur amour, sauf celle que Jorge érige. C’est lui qui imagine ces inégalités soi-disant insurmontables entre eux. Il ne se permet pas d’avoir une relation normale avec elle. Cette insécurité, ces complexes, le tiennent longtemps à l’écart de ce qu’il désire ou veut vraiment. À la fin du film, sa victoire est d’être parvenu à dépasser ses peurs intérieures.


Objectif Cinéma : Lors du tournage, était-ce difficile d’adapter votre jeu à tant de personnalités et d’énergies différentes ?

Quim GUTIERREZ : Je devais en effet travailler une multitude de relations et de réactions propres à mon personnage. Ne serait-ce que par rapport au comportement de Jorge avec son père. Même après que ce dernier soit cloué dans une chaise roulante, Jorge reste extrêmement proche de lui, répond à ses moindres besoins, tout en continuant à s’opposer à son autorité, en refusant de faire le métier auquel il le destine. Avec Paula et Natalia, il découvre l’amour sous des angles différents, mais aussi une intimité sexuelle mélangée d’une profonde amitié ou vice-versa... Une autre amitié importante est celle de Jorge et d’Israël/Sean (joué par Raoúl Arévalo), peut-être la relation la plus sincère dans le film.
En tant qu’acteur, l’expérience fut donc grandiose, surtout que notre collaboration à tous dans l’équipe fut extrêmement riche, pleine de générosité partagée. Notre force, surtout pendant les deux mois de répétition, reposa sans doute sur l’équilibre entre des acteurs expérimentés tels Marta, Antonio [ndlr : de la Torre], Hector [ndlr : Colomé], et d’autres plus novices, comme Raoúl ou Eva Pallarés, l’interprète de Natalia.