Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

D.R.
HUBERTUS REGOUT
Acteur

Interview par Thierry ATTARD

Remerciements spéciaux à Nikolaus GRAHN


Connu désormais des télespectateurs français pour son rôle du styliste Hugo Haas dans Le destin de Lisa et Le Destin de Bruno (Verliebt in Berlin - saisons 1 et 2), énorme succès d’audience et une des plus grandes réussites de la production télévisuelle allemande de ces dernières années, Hubertus Regout est un acteur dont l’excellente formation théâtrale bénéficie incontestablement à son personnage - tout comme son multi-culturalisme. Il nous fait l’honneur de nous accorder une interview... en français.



Objectif Cinéma : La première question doit vous être très souvent posée en Allemagne : vous êtes né en Belgique, pourriez-vous avoir la gentillesse de nous dire quelques mots à propos de vos origines et de votre famille. Comment êtes vous arrivé en Allemagne ?

D.R.Hubertus Regout : Je suis né à Bruxelles, d’un père belge issu d’une famille d’origine hollandaise et d’une mère autrichienne, issue d’une famille d’origine lointaine polonaise. J’ai grandi en Belgique, en Autriche - à Vienne, fait mes études en Suisse, à Paris et ensuite j’ai déménagé en Allemagne. Précisément à Munich, pour y poursuivre ma formation d’acteur. J’avais envie de suivre les cours en allemand, puisque cette langue fait partie de mes origines ; aussi, je voulais suivre de très chers amis que j’avais rencontré pendant ma vie turbulente à Paris.

Objectif Cinéma : Pourriez-vous nous parler de votre formation d’acteur ? Quels sont parmi vos professeurs de comédie celles ou ceux qui vous ont le plus marqué et pour quelles raisons ?

D.R.Hubertus Regout : Ma formation d’acteur a commencé dans une école privée de très grand renom, fondée par l’inoubliable grande dame du théâtre allemand, Ruth von Zerboni. Après son décès, trois mois seulement après avoir été accepté, j’ai quitté cette école pour accepter un engagement au Bayrisches Staatsschauspiel, le « Residenztheater » à Munich ; j’avais été choisi avec six autres très jeunes comédiens pour jouer dans une pièce du grand George Tabori ! Ce fut pour moi un honneur et un plaisir inimaginable de pouvoir travailler avec un des très grands metteurs en scène de renommée internationale.