Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

LOUIS DUPONT
Réalisateur de Bouche-à-bouche et Les Garçons de la plage
Entretien réalisé
en avril 2007
par Cédric LEPINE

À l’occasion de la sortie du DVD Les Garçons de la plage et de la diffusion sur Arte le 16 mai 2007 à minuit dans le programme Court Circuit de son dernier court métrage Bouche-à-bouche, nous avons rencontré Louis Dupont.

Si sa filmographie commence officiellement en 2002 avec Memosium, il faut remonter aux années précédentes pour découvrir l’engagement qu’il continue à prendre en tant que cinéaste. Il a été enseignant en Art dramatique, a mis en scène en collaboration avec ses élèves une pièce de théâtre et a travaillé à différents scénarios. À Paris, il fait différentes rencontres dans le milieu expérimental et participe en 2000 aux Brigades (regroupant d’anciens étudiants en Arts Plastiques de Paris I autour du cinéma expérimental, entre autres choses). L’année suivante il s’implique dans le Collectif Jeune Cinéma en organisant les séances « En avant la toute jeune garde ! » où ses élèves peuvent projeter leurs films.

Les années suivantes sont consacrées à ses courts métrages diffusés dans le réseau des festivals expérimentaux ainsi que gay et lesbien.

Après des études en publicité, théâtre et audiovisuel, Louis Dupont s’est donc impliqué dans différents groupes de travail, sans pour autant se rattacher totalement aux normes de ce groupe. Ainsi, ni le terme expérimental ni même gay et lesbien ne réussissent totalement à l’englober. Il tente d’amorcer une réflexion personnelle qui traverse certainement les milieux qu’il côtoie, mais en utilisant le médium le plus approprié. C’est ainsi qu’il s’est tourné vers le Super 8 et l’expérimental. En retrait par rapport à la représentation des corps coutumière offerte à la communauté homosexuelle, il amorce une réflexion sur le corps pris sur le vif, presque comme un voyeur. Et ce qu’il découvre est souvent plus intéressant que les constructions publicitaires de la plastique des corps masculins qui font les couvertures de nombreux magazines et calendriers spécialisés. C’est ce qui l’a poussé à regrouper en un même DVD quatre de ses courts métrages liés par cette découverte effective du dialogue des corps. Il ne s’agit pas pour autant d’un travail d’anthropologue, même si les justifications pour aborder ces corps s’en rapprochent. Il se dégage nécessairement de ces films une fascination pour ces torses construits à la suite d’efforts gymnastiques intenses et qui se destinent autant aux regards féminins que masculins.

Car cette thématique des corps est aussi un phénomène de société et pour cette raison Louis Dupont, par la sortie DVD autant que par la diffusion télévisée, choisit de s’adresser au plus grand nombre au-delà des clivages communautaires.



Objectif Cinéma : Est-ce la première édition DVD de tes films ?

Louis Dupont : C’est la première fois qu’une société d’édition comme celle de Rémi Lange (Les Films de l’Ange) s’intéresse à mon travail. Le but était de réunir dans un même DVD des films autour de la même thématique développée dans Les Garçons de la plage : la parade masculine sur une plage du nord de la France.