Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     






 

 

 

 

JODIE FOSTER
Solitaire et talentueuse
Par Robert BOISCLAIR

Extraordinairement talentueuse, doublement oscarisée, adulée, Jodie Foster est une actrice avec un grand A. Mais c’est aussi une femme solitaire, marquée par son enfance, francophile et francophone — elle parle français avec un charmant accent parisien ! —, mais surtout, et heureusement pour nous, différente. Différente parce qu’elle reste elle-même et qu’elle s’impose par son talent. Une merveilleuse actrice qu’heureusement Hollywood nous a fait découvrir.



L’ENFANT VEDETTE

Jodie Foster est une femme intelligente et douée qui a déjà tout fait, ou presque, de façon précoce : de la publicité à 3 ans, un film-culte à 14 ans, oscarisée à 26 ans... Une femme solitaire dont les choix cinématographiques l’entraînent dans des rôles où l’introspection occupe une place de choix. « Quelque part dans mon passé, deux routes se sont présentées à moi. J’ai pris celle qui était la moins fréquentée. Et c’est ce qui a fait toute la différence. »

Benjamine d’une famille de quatre enfants, Jodie Foster est née le 19 novembre 1962 à Los Angeles d’un père courtier immobilier, qui abandonne sa famille alors qu’elle est encore au berceau, et d’une mère publiciste. En 1966, accompagnant son frère à une audition pour une publicité, elle est remarquée et engagée à sa place. Elle n’a que 3 ans et elle est déjà sous les feux des caméras en devenant l’enfant Coppertone dans les publicités de la compagnie d’écrans solaires. « Quand j’ai commencé, j’avais 3 ans, alors je ne me souviens pas de ma vie d’avant le cinéma ! » Studio Magazine, septembre 1997.

En 1968, elle décroche son premier rôle au petit écran pour la télésérie Mayberry R.F.D. (1968-1970) où elle partage la vedette avec son frère. Peu après, elle devient l’interprète de nombreuses émissions de télévision dont The Courtship of Eddie’s Father (1969-1971), My Three Sons (1971), connu en français sous le titre Mes trois fils, et Paper Moon (1974) et commence à faire des auditions pour le cinéma.

Sa carrière cinématographique débute en 1972, alors qu’elle n’est âgée que de 8 ans, avec Napoleon and Samantha (1972), aux côtés de Michael Douglas, et Kansas City Bomber (1972) mettant en vedette Raquel Welch. Comme début de carrière on a déjà vu plus difficile ! En 1974, elle poursuit ses études en français dans un lycée à Los Angeles tout en continuant sa carrière télévisuelle.

Dès 1976, son immense talent lui vaut la reconnaissance publique alors qu’elle décroche le British Award du second rôle féminin pour son interprétation dans Bugsy Malone (1976). La même année le mythique Taxi Driver (1976), qu’elle tourne aux côtés de Robert De Niro, lui attire encore une fois l’éloge de ses pairs avec une nomination pour sa performance aux Oscars et un British Award pour son interprétation. Elle devient ainsi la première actrice américaine à remporter deux récompenses dans la même année pour deux films différents. À peine 14 ans et déjà son talent lui mérite de grands honneurs. D’ailleurs en 1976, elle sera à l’affiche de quatre films qui seront tous présentés au Festival de Cannes.