Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

D.R.
FRIEDRICH WILDFEUER & KARSTEN RÜHLE
Producteur exécutif et producteur de la série GSG9
Entretien réalisé
en juin 2007
par Thierry ATTARD
Remerciements
à Stephan PEYERL
et Xavier VARAILLON

Oubliez Wisteria Lane, oubliez l’île des tristes naufragés, oubliez ces gens « ordinaires » avec des super-pouvoirs ou la CTU… Si les meilleures séries proviennent aujourd’hui du Royaume-Uni, l’Allemagne arrive en seconde position avec le dernier thriller d’action en date, la série GSG9 – la réponse allemande à MI-5 (Spooks) . Bien qu’occupés par le tournage de cette série produite par Typhoon (une compagnie de production de cinéma et de télévision extrêmement dynamique) pour Sat.1 – la chaîne derrière Le Destin de Lisa/Le destin de Bruno (Verliebt in Berlin) – Friedrich Wildfeuer et Karsten Rühle, « showrunners » de GSG9 répondent à nos questions.



D.R.Objectif Cinéma : Friedrich Wildfeuer, Karsten Rühle, merci beaucoup d’avoir accepté cet entretien. Typhoon AG est une compagnie de production très active. Pourriez-vous nous dire quelques mots sur vos carrières respectives avant de travailler sous la bannière de Typhoon, et à propos de la création de cette compagnie ?

Friedrich Wildfeuer : Après mes études de droit et l’examen d’entrée au barreau, j’ai commencé comme chef des affaires commerciales chez VPS Filmdistribution à Munich. Après, j’ai travaillé une année pour la chaîne ZDF puis continué ma carrière durant sept ans chez RTL, où j’ai travaillé au développement de séries, de programmes de fiction et au marketing. Mon plus gros projet, là-bas, était la série à succès Hinter Gittern (soap carcéral inspiré du feuilleton culte australien Prisoner : Cell Block H, NDLR). J’ai quitté RTL avec Marc Conrad et nous avons fondé Typhoon en 1999.

Karsten Rühle : Après ma Maîtrise artistique en Communication de masse à l’Université de Leicester (Grande Bretagne), j’ai suivi un atelier de production de films indépendants à UCLA, avant d’entrer dans l’industrie de l’Entertainment à mon retour en Allemagne en tant que producteur adjoint d’un soap quotidien pour UFA. J’ai rejoint Typhoon en tant que producteur d’une série hebdomadaire ainsi que des dernières saisons de Abschnitt 40. GSG 9 est la première série que je produis avec Friedrich Wildfeuer dès la première phase de conception.


Objectif Cinéma : Il y a onze ans, RTL a révolutionné la perception de la programmation de fictions télévisées en Allemagne, lorsqu’elle a donné le contrat de la série Alerte Cobra à Hermann Joha – qui a littéralement inventé un genre avec sa compagnie action concept. Depuis deux ans Sat.1 semble donner le ton des nouvelles tendances en matière de fictions télévisées en Allemagne.

Comment percevez-vous l’évolution de ces tendances depuis 1995 ?


Friedrich Wildfeuer : Je crois qu’Alerte est une série vraiment unique et en réalité il n’y a jamais eu en Allemagne de tentative fructueuse de copier ce genre. La raison est définitivement basée sur les coûts d’une série d’action et un concept vraiment unique : des voitures rapides, l’ « Autobahn », des policiers et des cascades trépidantes.