Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 



« Mon enfance à New-York s’est déroulée pendant la Dépression. Et, comme vous le savez, être pauvre dans une grande ville revient à mener une triste et terrible existence. C’est pire que d’être pauvre à la campagne. Parce qu’il n’y a aucun havre de paix, aucun endroit où respirer, où se retrouver seul. Vous êtes cerné par la foule, dans une boîte. À plusieurs dans une boîte minuscule. Je pense que mes principaux traits de caractère viennent de là. Quand vous êtes pauvre dans une grande ville, vous vous retrouvez très rapidement conscient de la classe à laquelle vous appartenez. Vous devenez vite conscient de votre statut social. (…). Ce sentiment d’enfermement est très fort, même dans mes extérieurs new-yorkais. Je fais très peu de panoramiques. C’est pour traduire à l’image cette sorte de piège psychologique où se débattent beaucoup de mes personnages. Ce que je cherche, quand je tourne en extérieurs, c’est une métaphore ou une illustration directe de la vérité profonde de mon personnage. Quand mes extérieurs confèrent un sentiment de piège, d’enfermement, c’est presque toujours parce que c’est comme ça que je vois mes personnages. » (Sidney Lumet, cinéaste new-yorkais, à propos de Serpico).

Il obtient son premier rôle à Broadway avec Dead End de Sidney Kingsley, toujours en 1935. Par la suite, il participe à : It Can’t Happen Here de John C. Moffitt et Sinclair Lewis (1936), The Eternal Road de Franz Werfel (1937), Sunup to Sundown de Francis Faragoh (mise en scène de Joseph Losey), Schoolhouse of the Lot de Joseph A. Fields et Jerome Chodorov (1938), My Heart’s in the Highlands (3) de William Saroyan (mise en scène par Bobby Lewis du Group Theatre), Christmas Eve de Gustav Eckstein (1939), Morning Star de Sylvia Regan, George Washington Slept Here de George S. Kaufman et Moss Hart, Journey to Jerusalem de Maxwell Anderson (1940), Brooklyn, U.S.A. de John Bright et Asa Bordages (1941).
Il apparaît même aux côtés de Sylvia Sidney dans One Third Of A Nation de Dudley Murphy (1939).

« Participer au Group Theatre fut une grande expérience ; j’avais quatorze-quinze ans et je suis parti à la campagne pendant l’été 1939 avec toute la troupe pour étudier et préparer les mises en scène de la saison suivante. C’est ce qu’ils faisaient lorsqu’ils avaient gagné assez d’argent, ce qui était le cas à la suite du succès de la reprise de Awake And Sing et de la création de The Gentle People d’Irwin Shaw. Tout le monde était là (sauf Lee Strasberg qui était déjà parti) : Elia Kazan, Bobby Lewis, Stella Adler, Harold Clurman, Lee J. Cobb, Maurice Carnovsky. C’est pendant cette « école d’été » que j’ai vraiment appris le métier de comédien ; c’était incroyablement excitant pour le jeune garçon que j’étais. Ils ont commencé par exemple à répéter leur premier Tchekhov, Les Trois Sœurs, sous la direction de Harold Clurman sans finalement le monter. Stella Adler jouait Masha et Luther Adler Tcheboutykine. Je n’ai pas joué dans d’autres pièces montées par le Groupe car il n’y avait pas de rôle d’enfant à me confier ; mais je sortais avec Helen Adler, la fille de Stella, et je ne cessai d’être en contact avec eux jusqu’à mon départ à l’armée. » (Entretien avec Sidney Lumet mené par Michel Ciment, Positif, n° 251, février 1982).

À cause de ses convictions très fortement de gauche, il s’engage à 17 ans dans les « Signal Corps » où il suit un cours d’un an pour travailler au service des radars, que les Anglais venaient de développer, avant d’être envoyé sur le front de Birmanie. Il passe cinq années à l’armée.
Après la guerre, il prend la succession de Marlon Brando dans A Flag is Born, spectacle de Ben Hecht mis en scène par Luther Adler (1946). En 1947, il réagit contre la Méthode (4) (Elia Kazan, Robert Lewis et Cheryl Crawford) en fondant l’un des premiers ateliers off-Broadway, « The Actor’s Workshop », à Greenwich Village, avec une douzaine d’exclus dont Richerd Kiley, Ann Jackson, Eli Wallach et Yul Brynner. Ils y élaborent un programme d’enseignement de trois ans (5).

« N’est-ce pas à cette époque que vous avez monté un atelier d’art dramatique Irving Place ?

C’est même là que j’ai commencé à faire de la direction d’acteurs. J’étais à l’Actors Studio, et je me suis disputé avec Bobby Lewis, qui dirigeait la classe des élèves confirmés. J’ai été exclu, et je suis donc allé à Greenwich Village monter mon propre atelier. »