Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

D.R.
WHAT EVER HAPPENED TO ORSON WELLES ?
A Portrait of an independent career
Par Joseph McBride

Par Thierry ATTARD

Remerciements spéciaux à Nathalie ATTARD et Hap HOULIHAN


SYNOPSIS : « Du plus grand chef d’œuvre de l’Histoire du cinéma aux publicités pour le vin », tel est le résumé commun, si ce n’est paresseux, de la carrière peu commune d’Orson Welles, le premier renégat créatif de l’industrie du cinéma. En partageant ses points de vue très intéressants sur les différents aspects des grand mystères de Welles, l’historien du cinéma Joseph McBride donne au cliché de l’auto-destruction d’un génie le traitement définitif qu’il mérite et nous offre une étude sincère, honnête et unique des voyages d’un extraordinaire chevalier errant amoureux du cinéma.



« Ce qui est surprenant c’est que j’ai pu durer autant. » (Orson Welles, cité dans What Ever Happened to Orson Welles, Page 18)

ET IL N’EN RESTA PLUS ?

« Je me sens jeune, heureux, et prêt à faire des films. » (Orson Welles en 1982)

D.R.Le meilleur moyen de trouver la réponse à une énigme est d’établir un postulat correct. Un des clichés les plus tenaces de l’Histoire du cinéma est que, en 1941, Orson Welles a donné au monde Citizen Kane, que le réalisateur français François Truffaut a appelé « le film des films » puis , dans les années 1980, a tourné ces publicités pour le vin (« chaque vin en son temps »).

Parmi le public, l’opinion générale ne vaut guère mieux. La merveilleuse scène du film Last Action Hero, avec l’extrait de la version 1948 de Hamlet, réalisée par Laurence Olivier ( « Maintenant vous allez voir une scène du film de Laurence Olivier. Vous l’avez peut-être vu dans la publicité Polaroid – ou en Zeus dans Le choc des Titans ») pourrait facilement être transposée avec Orson Welles. Est-ce la voix de Robin Masters dans la série Magnum ou Unicron dans Transformers : le film (1986) ? Le Chiffre dans Casino Royale (1967) ? Qui est ce Orson Buggy parodié par le grand comique britannique Benny Hill dans un des plus célèbres sketches de son show ?

D.R.Il y a bien quelque chose entre la caricature d’une carrière soi-disant ratée dans le domaine de la réalisation et les cendres de l’oubli. What Ever Happened to Orson Welles ? A Portrait of an independent career comble le fossé de l’ignorance, avec l’aide de l’auteur Joseph McBride et de l’éditeur University Press of Kentucky – foyer d’une magnifique biographie de l’acteur Peter Lorre : The Lost One – A life of Peter Lorre (http://www.objectif-cinema.com/article.php3 ?id_article=3956).