Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

REDOUBLAGES ET DOUBLAGES RECENTS DE FILMS ANCIENS
Explications sur deux pratiques concernant les versions françaises de films
par Pascal LAFFITTE

Par opposition à ce que l’on appelle un doublage d’époque (ou doublage d’origine), il est possible de distinguer le redoublage qui consiste à doubler de nouveau un film qui avait déjà fait l’objet d’une version française, de la pratique visant à doubler pour la première fois un film, bien des années après sa conception.



PRATIQUE DU REDOUBLAGE DE FILMS ETRANGERS

Notons tout d’abord que le redoublage est un phénomène qui ne touche pas que la France. En effet, l’Italie y a aussi recours ; par exemple certains films avec les comiques Laurel et Hardy ont fait l’objet de redoublages ne permettant plus d’entendre Alberto Sordi (voix habituelle d’Oliver Hardy à partir de 1937), remplacé par Giorgio Ariani. C’est apparemment le cas pour Fantômes déchaînés (Alfred L. Werker, 1942) et Laurel et Hardy toréadors (Malcolm St. Clair, 1945).
Pour en revenir à la France, le redoublage d’un film se justifie pleinement lorsque sa version française d’origine a été perdue. La Seconde Guerre Mondiale a certainement été la cause de la perte de plusieurs doublages des années 30. Par exemple, deux équipes différentes de comédiens français se sont succédé pour doubler Capitaine Blood (Michael Curtiz, 1935) en 1936, puis au début des années 50. Il semble que lors de la première version française, André Norévo faisait parler à Errol Flynn notre langue. En revanche, on entend sur la seconde la voix du talentueux René Arrieu, qui doublera souvent par la suite Henry Fonda. Il est à noter que ce second doublage est disponible exclusivement sur le DVD zone 1 (zone américaine), alors que le DVD zone 2 français en fait malheureusement l’économie. La mauvaise qualité sonore explique peut-être le choix de cet abandon (sur le DVD américain, on constate en effet que la bande son française est entrecoupée par des passages en version originale). En 2007, la chaîne Arte a diffusé le film avec ce second doublage, mais dans une version tronquée d’environ 20 minutes par rapport à celle du film disponible en DVD.