Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

DVD

ELECTIONS 1 et 2

de Johnnie To
Par Géry BRUSSELMANS

SYNOPSIS : Les grandes figures de la Wo Shing Society, la plus ancienne triade de Hong Kong, s’apprêtent à élire un nouveau leader. Des rivalités naissent entre deux candidats. L’un est très lié aux traditions de la Triade, l’autre veut les bouleverser, quitte à utiliser la violence et la fraude.



POINT DE VUE

Le cinéma chinois connu du grand public européen rime souvent avec Bruce Lee, Jackie Chan ou plus récemment John Who. Mais les cinéphiles savent pourtant que le 7ème art du soleil levant dépasse de loin les histoires de kung-fu et autres arts martiaux. L’exemple nous est montré ici en la personne de Johnnie To, un des réalisateurs honk-kongais les plus populaires de sa génération ; un des plus prolifiques aussi, avec une quarantaine de films réalisés en même pas trente ans de métier ! Epinglons parmi ses succès les films « Happy Ghost 3 », « 8th happiness » ou « All about a long ». Mais Johnnie To ne débarque en Europe que vers la fin des années 90, avec notamment « The Mission », distribué en France en 2001. Parmi les derniers nés de sa filmographie, Election 1 et 2, respectivement réalisées en 2005 et 2006 et tous les deux sélectionnés au festival de Cannes.

On rentre ici dans un thème bien connu du cinéma asiatique, popularisé par John Wo : les triades. En somme, des organisations mafieuses d’Honk-Kong, dont la plus ancienne, la Wo Shing Society, élit tous les deux ans un nouveau chef. Cette année, le choix se partage entre deux candidats aux profils opposés : l’un est lié aux traditions de la triade ; l’autre est enclin au changement. Des rivalités et des conflits naissent et donnent lieu à des luttes sans merci. Election 2 suit forcément l’histoire, où l’on retrouve Jimmy, candidat idéal à l’élection du prochain chef. Cultivé et instruit, il se lance dans les affaires légales. Les autorités chinoises sont très intéressées par Jimmy, car il ferait l’intermédiaire parfait entre le gouvernement et la mafia asiatique. Mais ce « candidat idéal » ne fait pas l’unanimité. Parti sur cette base, To exprime les thèmes du pouvoir, du respect, de la force et des sphères d’influence.