Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

FESTIVAL DU FILM
ROMANTIQUE DE
CABOURG

Compte rendu du 22ème Festival
Texte de Laetitia HEURTEAU
Photos de Mireille AMPILHAC,
Arlette MOGINOT et Laetitia HEURTEAU

RENDEZ-VOUS AVEC CABOURG LA ROMANTIQUE

Comment conjuguer escapade romantique le temps d’un week-end normand et pléthore de toiles à dévorer ? La réponse est dans la question, bien sûr. « Cabourg ! »

Oui Cabourg, nous voilà ! Tant pis si la météo, censée nous accueillir en ce vendredi 13, a fait sa girouette. On est heureux d’arriver, de déposer nos affaires dans un charmant petit gîte, à quelques kilomètres du festival, de nous ruer aux informations pour les prochains films à venir, de marchander (eh oui déjà !) les places des films très attendus.



Cabourg, donc. Son « Grand Hôtel » plus précisément. Car après avoir été pris d’assaut par Marcel Proust en l’an de grâce 1910, cet hôtel quatre étoiles a accueilli un nombre considérable d’amoureux, hommes d’affaires importants, célébrités… et depuis déjà 22 ans, les festivaliers amateurs de films romantiques ! Jamais le mot « microcosme » n’a si bien résumé l’atmosphère de ce festival, tant géographiquement qu’ethnologiquement.

Le Grand Hôtel abrite nos chères stars de cinéma bien sûr, mais il sert également de lieu de passage (ou d’observation !) incontournable pour les festivaliers comme les simples badauds qui souhaitaient accéder à la plage ou rejoindre le cinéma, à quelques minutes à pied seulement.

L’une des caractéristiques de ce festival est donc sa proximité avec la plage. L’affiche du festival comme sa bande-annonce y font chaque année allusion. La lumière du soir offre ainsi aux photographes l’occasion de réaliser leurs meilleures photos. La plage est aussi le symbole du lieu familial où aiment à se retrouver le tout- Cabourg mais aussi les acteurs et leur petite famille.