Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

AIR D’ISLANDE
du 5 au 7 décembre 2008
La Filmothèque de Paris

L’Islande a toujours exercé en France une certaine fascination. L’Islande ou plutôt l’idée que l’on s’en fait ici. Une île perdue aux confins du grand nord, vaste, sauvage, et qui constitue pour nous bien plus qu’une frontière : un horizon. C’est sans doute cette image qui fait mouche dans notre imagination, et avec elle toutes celles que nous renvoient les cartes postales, les publicités et les magazines : des paysages lunaires pétris de légendes, une culture dont l’originalité est à la mesure de son isolement, et un art de la fête soigneusement entretenu.

Si Air d’Islande se fait l’écho de ces rêveries d’outremer, nous avons néanmoins voulu dépasser cette iconographie forcément réductrice en nous intéressant à des aspects plus méconnus et plus concrets de la culture et de la société islandaise. Le choix d’un festival principalement axé sur le cinéma répond à la volonté de révéler tout un pan de cette culture, encore très peu visible en France, de l’œuvre de cinéastes majeurs tels que Fridrik Thor Fridriksson, aux courts métrages de jeunes réalisateurs remarqués, en passant par notre islandaise nationale, Solveig Anspach, qui viendra nous parler de son dernier film " Back Soon ". Poésie de l’isolement, secrets de famille, errances surréaliste, telle est l’Islande que nous vous proposerons, en version originale !



Le festival Air d’Islande se propose de faire découvrir la culture Islandaise. La première édition du festival est essentiellement consacrée à la découverte du cinéma islandais à travers une dizaine de longs métrages, et deux courts métrages récents.

Le cinéma islandais est relativement jeune. Hormis quelques films tournés entre les années 1920 et les années 1950, l’essentiel du patrimoine cinématographique islandais est constitué de films réalisés à partir des années 1980 : films vikings, récits d’errances, chroniques sociales. Les codes se mettent en place et des thématiques propres à ce cinéma apparaissent peu à peu. Air d’Islande revient sur cette période à travers 3 films de Fridrik Thór Fridriksson : Falcons, Les anges de l’univers et Les enfants de la nature (film nominé aux Oscars en 1992). Les années 1990 et 2000 voient l’émergence d’une génération nouvelle, revisitant les thèmes de l’isolement ou encore de l’hérédité sur un mode tantôt poétique, tantôt policier. Air d’Islande consacre à ces auteurs une part importante de sa programmation, en montrant les films de Baltasar Kormakur, Dagur Kari, Solveig Anspach et Ragnar Bragason. Les deux courts métrages sélectionnés permettent de découvrir de jeunes réalisateurs prometteurs, qui par leurs films évoquent la dimension parfois burlesque, parfois dure de la société islandaise. Enfin, un documentaire permet de revenir sur Sigur Rós, l’un des plus grands groupes de musique Islandais, qui dans ce film parcourt l’Islande de villages en villages, allant à la rencontre des habitants pour partager sa musique avec eux.

CONCERT – MY SUMMER AS A SALVATION ARMY SOLDIER

Découvert tout au fond du magasin 12 Tonar à Reykjavik bien blotti dans un grand canapé, on ne s’est toujours pas remis de la découverte de ce superbe musicien. Songwriter talentueux, sa voix triste et douce évoque tantôt celle de Bill Callaghan, tantôt celle de Bonnie Prince Billy. Nous avons la chance de vous le présenter en concert à la Filmothèque le samedi 6 décembre au soir.