Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

LAUREATS DES PRIX SOPADIN 2008
Grand prix du meilleur scénariste et prix junior du meilleur scénario
Remis le lundi 24 Novembre 2008 au cinéma L’Arlequin

Le Grand Prix du Meilleur Scénariste a été attribué à Michel Leclerc et Baya Kasmi pour Le Nom des gens. Ce Prix est doté par France Culture d’une prime d’inédit, par l’achat des droits du scénario pour une mise en onde ainsi qu’une dotation exceptionnelle pour 2008 de la chaîne ARTE. Le Prix Junior du Meilleur Scénario a été attribué à Stéphane Cazes pour Le Sens de nos peines. Ce Prix est doté du Prix Arlequin, remis par les Ecrans de Paris. 2 prix spéciaux du Jury ont été attribués dans chaque catégorie :

Grand prix : Karin Albou, Je l’aimerais jusqu’à la fin de sa mort
Prix Junior : Katell Quillévéré, Un poison violent.



LE JURY Le jury 2008 présidé par Anne Parillaud était composé de Valérie Boyer ( France 2 Cinéma), Renaud Delourme (Editions Montparnasse), Sophie Dulac (Les Ecrans de Paris), Aurélien Ferenczi (Télérama), Jean Henochsberg (Ciné Classic), Jean Labadie (Distributeur), Nathanael La Combe (M6 Films), Blandine Masson ( France Culture), Alain Monne (Lauréat 2007), Michel Reilhac (Arte France Cinéma) , Florence Roussel (Studio 37), Jean-Olivier Tedesco (Romancier), Franck Weber (Canal +).

RAPPEL Ces prix organisés par SOPADIN, présidé par Philippe Maynial, sont organisés avec le soutien du CNC, Centre National de la Cinématographie, et de : Les Ecrans de Paris, France Culture, ARTE, les éditions du Montparnasse, le Groupe EICAR, en partenariat avec Le Film Français et Télérama, avec la collaboration des Vins de Bouvet Ladubay. Le Grand Prix, ouvert aux auteurs n’ayant pas eu plus de trois scénarios portés à l’écran, met en compétition des scénarios de long- métrage pour le cinéma avant tournage. Le prix Junior/ Prix Arlequin est ouvert aux auteurs de moins de 28 ans ayant écrit un scénario de longmétrage pour le Cinéma au stade de l’écriture.

LES LAUREATS

GRAND PRIX DU MEILLEUR SCENARISTE : Baya Kasmi et Michel Leclerc / Le Nom des gens

Synopsis : « Faites l’amour pas la guerre », Bahia Benabdallah, jeune femme extravertie, applique à la lettre le vieux slogan baba cool. Elle couche avec ses ennemis politiques, (ce qui peut faire beaucoup de monde puisqu’en gros tous les gens de droite sont ses ennemis), pour les convertir à sa cause. Elle a obtenu jusque- là des bons résultats. Puis elle rencontre Arthur Martin, comme celui des cuisines. Elle se dit qu’avec un nom pareil, il est forcément un peu facho, et qu’il va lui donner du fil à retordre. Mais les noms sont des cons et les apparences trompeuses, Arthur Martin admire Lionel Jospin et son principe de précaution. Bahia, à son corps défendant, tombe amoureuse de ce juif honteux à la façade franchouillarde.