Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 




En un mot : il existe une télévision de qualité, réunie ici l’espace de 4 jours. En témoigne Ces Livres Qui Tuent, prix du meilleur scénario : distrayante fiction qui au travers de quelques sérieuses références (Antonin Artaud cité en prime time !) nous renseigne sur l’assassinat de Robert Denoël, cet éditeur ambigu qui publia sous l’occupation les plus lourds pamphlétaires antisémites de l’époque : Brasillach, Rabatet, Céline ou ce terrible : "Comment discerner un juif" mais également le mystérieux Héliogabale ou l’anarchiste couronné du Momo marseillais. Adepte de la littérature extrême ou véritable collabo ? Le scénariste J.C Grümberg nous invite à travers cette enquête dans l’ombre du siècle.

Egalement, cette surprenante adaptation, en off- festival (pour le journaliste qui s’égare avec merveille au sortir d’une boite de jazz) de Romain Gary : les Cerfs-Volants de Jérôme Cornuau. Inventif et touchant. Des idées-cinéma pour un sujet fascinant, clef, primordial toujours : la trouble frontière du bien et du mal, du collaborateur et du résistant. Qui, et comment écrit-on l’Histoire ? Par les vainqueurs dit-on..

Comme pour cette année, Adieu de Gaulle, Adieu, récompensé par un Pyrénées d’Or et la meilleure interprétation masculine décerné à l’immense Pierre Vernier, second rôle indispensable, dont la discrétion, la timidité et la justesse ont traversé le cinéma français au côté de Belmondo ou Lelouch. Monument, gigantesque (un bon mètre 90) et désormais indissociable de monsieur "les français parlent aux français", dont les traits et l’allure se confondent pour servir une narration évoquant un certain mois de Mai.. 68.

Somme toute il apparait que les hauteurs de Luchon soit un choix paradoxal, géo-stratégiquement, tant il est vrai que sont réunis tous ces frileux.