Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

KAREN JANE ALLEN
Actrice

Karen Jane Allen est une actrice américaine née le 5 octobre 1951 à Carrollton, dans l’Illinois (États-Unis). Elle débute sa carrière en 1978 avec American College de John Landis. Après quelques apparitions, dont Manhattan de Woody Allen, elle décroche son premier grand rôle dans La Chasse de William Friedkin (1980). L’année suivante, c’est la consécration avec Indiana Jones et les Aventuriers de l’Arche Perdue qui lui ouvre les portes du cinéma. Ses autres grands succès incluent Starman, Terminus et Fantômes en fête. Dans les années 1990 elle se fait plus rare sur les écrans, préférant travailler au théâtre et s’occuper de son fils. Elle apparaît toutefois dans Malcolm X, King of the Hill et En pleine tempête puis dans Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal



Objectif Cinéma : Cela devait être évident que Les Aventuriers de l’Arche Perdue aurait rencontreraient un énorme succès, conaissant le réalisateur Steven Spielberg et le producteur George Lucas ?

Karen Jane Allen : Je pense que c’est vrai. Il y avait cette impression que le film allait recevoir beaucoup d’attention, sachant qu’ils travaillaient ensemble pour la première fois. On espérait simplement que ça serait une attention « positive ». Mais en l’occurrence tout s’est bien passé.

Objectif Cinéma : Est-ce que le film survit toujours après toutes ces années ?

Karen Jane Allen : Oui. Il n’y a pas si longtemps il y a eu une projection et j’ai donné un petit discours. J’ai pu le voir sur grand écran et c’était merveilleux.

Objectif Cinéma : Cela s’est-il avéré utile avant de jouer le personnage de Marion Ravenwood dans le nouveau film ?

Karen Jane Allen : Je pense que oui. Surtout de l’avoir vu sur un grand écran, avec un public et d’avoir pu constater comment le public réagissait au film. J’ai eu l’impression qu’il y avait en fait un bon nombre de personnes découvraient Indiana Jones pour la première fois.

Il y a à peu près un an et demi, j’ai été invitée au Paris Theatre à New York. Ils l’ont montré pendant deux soirs et j’ai donné deux petits discours. C’est là où j’ai vraiment ressenti que la moitié du public présent le voyait pour la première fois : des parents emmenaient leurs enfants. C’est comme si une toute nouvelle génération découvrait le film. C’était réellement fascinant.

Objectif Cinéma : Est-ce que votre propre fils est l’un de ceux qui l’ont découvert pour la première fois ?

Karen Jane Allen : Non, il a 17 ans maintenant – j’ai oublié quel âge il avait quand je lui ai montré pour la première fois. Il avait a peu prés 8 ans. C’était il y a très longtemps. Il connaît le film plutôt bien désormais, d’ailleurs il en a probablement par-dessus là tête.

Objectif Cinéma : Est-ce que participer au nouveau film vous a rendu plus populaire auprès de votre fils ?

Karen Jane Allen : Je ne sais pas vraiment. Ca a été le cas avec certains de ses amis qui adhèrent totalement aux films Indiana Jones. Il a un peu grandi dans l’univers du cinéma, à tel point que c’est un peu « maman joue dans un autre film ». Ce n’est pas vraiment une nouveauté pour lui. Mais ce n’est pas vraiment son monde non plus ; il veut être chef cuisinier, ses intérêts vont donc dans une direction totalement différente.