Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 




Saïd Taghmaoui : Evidemment. On peut l’appeler la haine, l’incompréhension, le mépris… C’est comme une maman qui n’élèverait pas ses enfants de la même façon. Alors on va prendre la symbolique de Maman République qui a divers enfants et qui donne plus d’amour à certains qu’à d’autres. Après, il ne faut pas s’étonner que certains grandissent avec du ressentiment.

Objectif Cinéma : Que penses-tu des politiques de quotas dans l’audiovisuel afin de favoriser la diversité ?

Saïd Taghmaoui : Une politique de quotas au pays des droits de l’homme, c’est choquant. En revanche, s’il faut en arriver là pour qu’il y ait plus d’acteurs issus de l’immigration, alors, oui, je suis pour. Discrimination positive, négative, intégration, désintégration, acceptation, ce ne sont que des mots. En attendant, on est très loin d’avoir un Mohammed Obama en France.

Objectif Cinéma : A quand un Saïd Obama ?

Saïd Taghmaoui : Mais je suis déjà un Saïd Obama car j’ai fait « yes we can » et je suis parti. Je n’aurais jamais pu avoir cette carrière si je n’étais pas parti. Ne l’oubliez pas !

Objectif Cinéma : Y-a–t-il des choses que tu es content d’avoir laissé derrière toi en France ?

Saïd Taghmaoui : La bêtise et les impôts français (en blaguant). Ils sont tellement hauts que si tu tombes tu ne te relèves pas.

Objectif Cinéma : Est-ce que les rôles qu’on te propose à Hollywood sont caricaturaux du style le truand, le terroriste etc ?

Saïd Taghmaoui : Non, pas du tout. C’est à l’acteur de faire ses propres choix et de les assumer. Tu ne peux t’en prendre qu’à ta propre personne d’avoir accepté certains rôles. Evidemment, j’évite de jouer des personnages manichéens et les clichés Allahou akbar.

Objectif Cinéma : Quel est le secret de ta réussite ?

Saïd Taghmaoui : J’ai un caractère fort et je me suis battu pour y arriver. D’ailleurs j’ai tout appris dans la rue, pas à l’école. Et aujourd’hui, je parle le français, l’arabe, l’anglais, l’italien, l’espagnol, la langue de bois et la langue du cœur.

Objectif Cinéma : Malgré ton succès, tu continues des collaborations avec des groupes de rap comme Mac Tyer, Nessbeal… Pourquoi ?

Saïd Taghmaoui : Je reste près mes racines. Quand j’ai du temps et que les morceaux sont honnêtes, je tourne sans problème. Le rap est une musique qui m’a apporté beaucoup de force dans la vie.

Objectif Cinéma : A quoi ressemblerait Saïd Taghmaoui s’il n’avait pas été acteur ?

Saïd Taghmaoui : Un Marocain à temps plein. D’ailleurs, il ne faut pas l’oublier j’aurais dû naître ici.