Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 




ENGAGEMENT POLITIQUE

Depuis L’Heure des Brasiers (1968), œuvre engagée et exaltée en faveur de toutes les résistances à l’oppression, le fringant septuagénaire mène un combat cinématographique qu’il assimile à celui du guérillero. « Ce n’est pas une question d’optique mais d’idéologie. J’ai besoin de capter la réalité de la manière la plus grande possible, l’individu, le personnage et tout le contexte.  » Pour le documentariste politique, l’abandon progressif de la fiction permet de restituer au plus près la parole de ceux qui en sont privés. Après avoir représenté le Frepaso (Front pays solidaire) en tant que député, de 1993 à 1997, Solanas s’était présenté à l’élection présidentielle de 2007, à la tête de la coalition de centre-gauche Projet Sud, contre la Péroniste Cristina Kirchner.

La Dignité du peuple est le second volet d’une trilogie consacrée à la lutte des plus pauvres. En voix off, le timbre doux – et d’une étrange neutralité – du narrateur opère le passage de témoin entre de véritables petits contes moraux, souvent très touchants. Au filigrane d’un état des lieux désespéré se dresse peu à peu une « humanité retrouvée ». La solidarité des sans grade sonnerait comme un message d’espoir : « J’ai voulu révéler les petites victoires quotidiennes qui démontrent comment ce monde peut être changé.  »






Site : http://www.blaqout.com



 


Acheter ce livre ou DVD sur le site : Fnac
Acheter ce livre ou DVD sur le site : PriceMinister
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Amazon
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Librairie Lis-Voir



 


La Dignité du peuple
Titre original : La Dignidad de los Nadies
Argentine. 2005. Documentaire. 120 min.
Réalisation : Fernando E. Solanas
Scénario : Fernando Solanas, Arcira Argumedo
Prod. : Fernando Solanas, Sara Silveira et Pierre-Alain Meier
Distribution : Ad Vitam
Sélectionné au : festival de Venise 2005
Sortie salles : 27 septembre 2006
Sortie DVD : 12 février 2008
Editeur : Blaq out