Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

LE REVE DE CASSANDRE
De Woody Allen
Par Thomas GRASCOEUR

SYNOPSIS : Sur un coup de coeur, deux frères s’offrent un voilier qu’ils baptisent "Cassandra’s Dream". Une vraie folie car ni l’un ni l’autre n’ont réellement les moyens d’assumer ce signe extérieur de richesse. Terry travaille dans un garage tandis que Ian dirige le restaurant de leurs parents. Lorsque le premier est confronté à une importante dette de jeu et que le second s’éprend d’Angela, ambitieuse comédienne de théâtre, ils sont obligés de solliciter l’aide de leur oncle Howard qui a fait fortune en Californie. En contrepartie de son solide coup de pouce financier, il leur demande de lui rendre un petit service.



Woody Allen moraliste ?

Avec Cassandra’s Dream (Le rêve de Cassandre), Woody Allen signe un film à thèse qui fait écho à son chef-d’oeuvre Match Point. Une oeuvre de moraliste ? Peut-être. Mais dans Le Rêve de Cassandre, attention à ne pas se laisser mener en bateau !

"Vous êtes de bons garçons et j’ai toujours fait attention de vous aimer autant l’un que l’autre" confie le père à l’un de ses fils. La situation de départ est symétrique comme un voilier sur une mer étale : un père, une mère, et deux fils complices. Le père voudrait bien qu’un de ses fils prenne sa suite au restaurant, "l’oeuvre de sa vie". Mais les fils ne l’entendent pas de cette oreille... Et il faut dire que ce ne sont pas n’importe qui, les fils de cet homme là : ce ne sont ni plus ni moins que Colin FARRELL (Terry), à peine rasé depuis Deux Flics à Miami, ours au grand coeur, alcoolique et bourru, aide garagiste, qui joue sa paye aux courses mais est toujours prêt à venir en aide à son frangin, et Ewan Mac GREGOR (Ian), le cerveau de la famille, qui semble encore tout frais sorti de l’étang de Big Fish, le sourire au lèvres et le gel aux cheveux. Mais cette fois-ci son sens des affaires tourne court et il préfère, en attendant de trouver une mare à sa taille, travailler dans le restaurant de son père et draguer les serveuses.

Terry contracte une énorme dette de jeu, alors qu’Ewan veut prétendre à un haut standing pour séduire une actrice. Les deux frères ont besoin d’argent, et coup de théâtre, voici qu’un oncle providentiel, Howard (incarné par le génial Tom WILKINSON, hypocrite à souhait) est justement de retour au pays. Il a fait fortune en Chine (nouvel « american dream ») et se montre généreux envers ses neveux. Mais voilà, lui aussi a un souci, il a des ennuis dans ses affaires, et il faut à tout prix qu’un ancien président de l’une de ses fondations ne parle pas. Les frères, pour l’argent et par sens de la famille, accepteront de l’éliminer…