Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

A L’AVENTURE
de Jean Claude Brisseau
Par Nicolas REYBOUBET

SYNOPSIS : Lasse de son actuel mode de vie, une jeune femme décide de tout quitter. Elle fait alors des rencontres qui l’amèneront vers de nouveaux plaisirs, mais aussi au seuil du fantastique.



Le cinéma français est ainsi fait qu’on laisse lâchement tomber des films dans l’ignorance et l’oubli. Le cas Brisseau est incroyable ! Voilà une œuvre qui jaillit sous nos yeux depuis plus de 20 ans et, de l’immense fleuve autrefois plébiscité, il ne reste plus qu’un filet que l’on nomme la source : Brisseau est allé à la source ! A l’essentiel. Epuré. Débarrassé des fioritures par manque de fric, de temps. Ce mec aura fait une somme et personne n’aura bronché. Tout juste bons, qu’ils sont, à remuer la vase. Une œuvre, pas un film un seul, une œuvre comme en faisaient Hitchcock, Ford et Kurosawa. Une oeuvre avec une vision, un dessein.

A 60 piges Brisseau mériterait le chauffeur. Cigare. Montée des marches. Vous avez laissé faire pour Keaton, Welles. Ah, vous êtes beau à vendre vos suppléments ! Votre croisette, et le temps béni des italiennes de luxe, des forts à bras ricains. Qu’en est-il des doutes qui ravagaient Mitchum, Tierney, Monroe ? Va-t-on vendre encore longtemps du sourire, du chiffon ? Derrières les crépitements nécessaires, redeviendrons-nous cet individu mal à l’aise, blotti dans son fauteuil, pour qui le cinéma est un miracle ? Un messie ? Monde fantasmé où je substitue mes désirs. Filmer ses fantasmes, c’est bien la preuve qu’il ne nous a pas été possible de les réaliser !

Trilogie érotique.

Notre homme a creusé de longs canaux dans le terrain de ses obsessions ; que l’on dit être un monde. Dé-couvert. A découvrir. Choses Secrètes-social : une lutte des classes de la libido. Les Anges exterminateurs l’art : c’est cette phrase qui n’est finalement pas de Bazin : « Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s’accorde à nos désirs. » A l’aventure, le plus haut jalon, le plus métaphysique : l’expérience mystique mystérieuse du plaisir sexuel. Religieux.

Jean Claude Brisseau a réussit, avec le budget whisky d’Humphrey Bogart sur Casablanca, à réaliser 3 films puissants. Déroutants. Humbles de forme, comme un franciscain, mais intransigeants et forts dans les actes. Droits et debout comme des hommes.

Et il y a dans ce film une note triste, déçue, et presque testamentaire. Chant funèbre que nous espérons être celui de la trilogie, pas de l’œuvre.






Acheter ce livre ou DVD sur le site : Fnac
Acheter ce livre ou DVD sur le site : PriceMinister
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Amazon
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Librairie Lis-Voir