Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

the_wrestler
THE WRESTLER
ET GRAN TORINO

Mickey Rourke et Clint Eastwood, 2 personnages, 2 représentations du corps.
Par Luc DUVINAGE


Randy « The Ram » Robinson versus Walt Kowalski, Mickey contre Clint. Un visage de plastique, sculpté au bistouri ; une grimace rigide au milieu d’un visage ridé. Un Jésus péroxydé sous stéroïdes ; un vétéran grincheux quasi-octogénaire. Une comète, belle gueule des années 80, désintégrée lors de la décennie suivante ; un monolithe américain, fantasme au corps sec, granit patiné par le temps. Deux corps meurtris illustrant chacun à leur façon une certaine conception du cinéma..

wrestler1


Round 1. Randy a été liondorisé, Walt n’a rien eu. Mickey n’a pas eu l’oscar promis, le collant fluo du sale gosse d’Hollywood n’a pas suffi pour émouvoir l’Institution. Clint vient d’être muséifié par une palme d’or d’honneur lui retirant toute possibilité d’obtenir le titre suprême sur le ring. Les deux combattants s’observent, aucun n’a l’avantage.

wrestler2



Round 2. Le rôle d’une vie pour Mickey ? Le lutteur bodybuildé, enfermé dans les souvenirs d’une époque passée à se jeter de la troisième corde, cherche un dernier éclat, une dernière cérémonie de mise à mort pour achever de se consumer. Mickey, démoli par la boxe et la chirurgie, a besoin d’un rôle reconnaissant l’excellent acteur qu’il fut. Mais le sourire et les pommettes sublimes de l’ange ont disparu, se sont fondus dans un visage devenu un masque. Le rôle d’une carrière pour Clint ? Walt rappelle Harry, ce doux inspecteur percu en son temps comme apôtre de l’autodéfense et du fascisme. Clint va devoir à nouveau porter l’étoile du shériff, à nouveau se transformer en impitoyable ange exterminateur. À 78 ans on reste capable de pointer son fusil sur un punk. Et si les muscles sont avachis et le ventre visible, il reste imperturbable et droit.
Beau crochet du droit de Clint dans la gueule de Mickey.