Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

onze_fioretti_dvd
ONZE FIORETTI DE ST FRANCOIS D’ASSISE
De Roberto Rosselini
Par Damien ZIEGLER

SYNOPSIS : François et sa congrégation trouvent source de bonheur dans la simplicité de leur vie quotidienne et la beauté de leur environnement. Ils tentent de faire partager ce sentiment à la communauté des hommes.



POINT DE VUE

Ces épisodes de la vie de François constituent un précieux prolongement de l’histoire de l’art italien, une œuvre cinématographique nourrissant l’ambition de synthétiser de manière personnelle le fruit de siècles d’évolution littéraire et picturale.

onze_fio_screen1Il s’agit d’un travail avant tout formel car, et ainsi que le relève Alain Bergala dans son étude du film pour les éditions Carlotta, il ne faut pas croire Roberto Rossellini lorsqu’il dit que seul lui importe le message et non la technique.

Le message, celui de la beauté du monde, ne se conçoit tout simplement pas sans des images capables de communiquer un sentiment d’union plastique et spirituelle avec la nature. Le propos de François était révolutionnaire en son temps puisqu’il proposait aux hommes de tourner leur regard vers les fruits matériels de la création plutôt que de mépriser ces derniers et privilégier la contemplation des idées de l’esprit.

C’est une rupture avec Saint Augustin et le début de la redécouverte du monde par l’art de la pré Renaissance (les fresques de Giotto consacrées à François) puis de la Renaissance (le Saint François en extase de Giovanni Bellini, qui ajoute à la pureté de style de son prédécesseur la science des coloris et de la perspective).

Le néoréalisme de Rossellini allait-il être capable de créer une œuvre digne de pareils exemples ? Tout est une question de définition, et il ne faut pas confondre les principes de l’école néoréaliste (décors naturels, refus de l’artifice) avec le style d’une école documentaire. Par ailleurs Rossellini fait preuve d’une certaine souplesse dans son film où il recherche en permanence une éclatante lumière dorée emplissant de tendresse la belle campagne italienne.

C’est dans ce décor que François s’extasie à l’écoute des oiseaux, est bouleversé et pris de compassion lors de la rencontre d’un lépreux et envoie ses frères aux quatre coins du pays pour propager la charité chrétienne.