Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

guide_telerama
GUIDE CINEMA DE TELERAMA
Edition 2009
Par Pascal Manuel HEU


affiche_dead_manLe but d’un compte rendu de bouquin, sur un site comme Objectif Cinéma, où la critique est préférée à la promotion, n’est pas prioritairement l’incitation à l’achat. Bien qu’il ne soit pas plus d’en dissuader la lecture, je m’étais permis d’écrire, dans un compte rendu de la deuxième édition du Guide du cinéma de Télérama (1), en 2004, que son achat n’était pas indispensable pour les détenteurs de la première édition (de 2002). Je n’ai dès lors aucun scrupule à affirmer que la troisième édition, parue en avril 2009, vaut la peine d’être acquise et détenue "chez soi" (2), bien que certaines réserves exprimées à propos de la précédente peuvent l’être à propos de la nouvelle, dans une moindre mesure cependant.

screen_teleramaIl faut en premier lieu rendre justice au tour de force technique et rédactionnelle que constitue le traitement de 15 000 films (« même un peu plus… », d’après l’éditorial) en un unique volume de plus de 1 700 pages ! Cela représente 5 000 films de plus qu’il y a sept ans (et 600 pages de plus), grâce, pour une part, à vingt-quatre collaborateurs de plus (82 en 2009) (3). Au-delà de tous ces chiffres, rendons hommage à l’éditeur, la solidité et la souplesse de la reliure ainsi que du papier permettant un maniement aisé, répété et prolongé de l’ouvrage, malgré son fort volume. Contribuent également à rendre agréable sa consultation la qualité de la mise en page (bonne aération entre les notices, bon choix de la taille des caractères, bon calibrage de la taille des textes) et de la rédaction (la concision n’engendrant ni sécheresse de style, ni une trop grande imprécision, ni effacement de la personnalité et du jugement propres à chacun des critiques).