Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 


FESTIVAL DE DEAUVILLE 2009

Vu par Arlette MOGINOT

Pour la soirée d’ouverture on a pu voir sur le tapis rouge Anne Consigny, Edouard Molinaro et Ronit Elkabetz qui ont assisté au récital donné par Julia Migenes suivi de la projection de Hors du temps avec Rachel Mc Adams et Eric Bana.

Parmi les onze films en compétition, Humpday , 3ème film de Lynn Shelton a obtenu le prix de la Révélation Cartier et Sin nombre de Cari Joji Fukunaga, celui du prix du Jury ex æquo avec Precious de Lee Daniels tandis que The messenger de Oren Moverman qui n’avait pu se déplacer, a raflé le Grand Prix et celui de la Critique Internationale.

Citons également The good heart de Dagur Kari représenté par Isild Le Bescot , World’s greatest dad de Bob Goldthwait et Harrisson Montgomery , 1er film de Daniel Davila avec Octavio Gomez Berrios.

Côté avant-premières, étaient présents : Matthew Broderick pour Wonderful world , 1er film de Josh Goldin, Stephen Sodeberg pour The informant et Mira Sorvino, accompagnée de son mari l’acteur Christopher Backus pour Like Dandelion Dust . Meryl Streep et Stanley Tucci nous ont présenté le savoureux Julie et Julia tandis que Christian Mc Kay nous a bluffés pour son rôle dans Me and Orson Welles de Richard Linklater. Il y eut aussi le 1er film très maîtrisé de Neil Blomkamp District 9 venu avec son acteur principal Sharlto Copley.