Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

LES OISEAUX
Récit - film - pièce de théâtre
Par Andréa GRUNERT,
Photos de Patrick REDMOND


L’humanité menacée par des oiseaux : c’est le point de départ du récit « Les Oiseaux » (« The Birds ») de l’écrivaine anglaise Daphne du Maurier, publié en 1952. Ces oiseaux, figures de l’apocalypse, renvoient à l’atmosphère paranoïaque de la guerre froide et aux angoisses très réelles des lecteurs des années cinquante qui vivaient dans la peur de l’apocalypse nucléaire. Le récit de Du Maurier a inspiré deux autres œuvres homonymes : le film d’Alfred Hitchcock, réalisé en 1963, et, la pièce de l’auteur dramatique irlandais et cinéaste Conor McPherson dont la première a eu lieu en septembre 2009 au Gate Theatre à Dublin. Selon ses habitudes, McPherson a lui-même assuré la mise en scène de la première mondiale de sa pièce. Hitchcock a transposé le lieu de l’action de Cornwall en Californie ; McPherson a choisi la côte irlandaise. Le récit se présente sous forme d’un monologue intérieur. Les événements sont racontés selon la perspective de Nat, le narrateur. A côté de ce personnage clef, tous les autres personnages ne sont que des silhouettes. Le film aussi bien que la pièce sont construits autour d’un couple, à savoir Melanie et Mitch chez Hitchcock, Nat et Diane chez McPherson. Dans le film apparaissent plusieurs personnages secondaires dont notamment la mère de Mitch, Lydia Brenner, sa jeune sœur Cathy et l’enseignante de celle-ci, Annie. Il y a encore quelques autres personnages dans des rôles mineurs et des figurants : les habitants de la petite ville côtière de Bodega Bay, les élèves de l’école où enseigne Annie et quelques personnes dans le magasin à San Francisco dans lequel se déroule la première séquence du film. Le nombre de personnages est plus réduit dans la pièce qui est essentiellement écrite pour trois acteurs. Julia, une jeune femme, va rejoindre Nat et Diane. Il y aussi le voisin qui fait une courte apparition. Les trois protagonistes de la pièce se retrouvent assiégés par des oiseaux dans une maison vide en pleine campagne. Quant au dispositif scénique, toute l’action se déroule dans la même pièce, à savoir le salon.

Les enfants sont un des éléments narratifs communs aux trois œuvres. Dans le récit, Nat parle de sa fille, menacée par des oiseaux quand elle rentre de l’école. Hitchcock développe cette idée faisant des enfants des personnages clés de plusieurs séquences particulièrement mémorables et en accordant à Cathy qui a environ onze ans un rôle important. C’est pour son anniversaire que Melanie a apporté les deux petits perroquets à Bodega Bay. La fillette et ses amis et camarades de classe sont agressés deux fois par les oiseaux. Les enfants en panique, hurlant de peur servent à créer des moments de violence particulièrement intenses. Dans la pièce, des enfants sont mentionnés dans le dialogue. Julia raconte avoir trouvé refuge dans une école et parle d’une petite fille gravement blessée par un oiseau. La voix tremblante de Denise Gough, incarnant Julia, évoque l’horreur de cet instant et le rend tangible aux spectateurs.