Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

LE FILM SUR LES
JO DE PEKIN

Par Sylvio LE BLANC


Comme par les années passées, la Chine a présenté plusieurs films au dernier Festival des films du monde de Montréal (FFM). Souvent, des membres de l’équipe de tournage – acteurs, réalisateurs ou producteurs – étaient présents après les projections pour serrer la pince des spectateurs. Une fois le film de clôture « The Everlasting Flame : Beijing Olympics 2008 » (titre indisponible en français) terminé vers midi, au Cinéma Impérial, j’ai cherché du regard la réalisatrice Gu Jun (qui avait pourtant fait une présentation avant la projection), mais je ne l’ai jamais vue. Cela se comprend.

Montrer le déplacement de la flamme olympique à travers le monde sans évoquer les heurts que cela a provoqués dans certaines villes, un seul peuple et un seul organisme étaient prêts à le gober : les chinois et le CIO.

La réalisatrice a fait des choix étonnants. Ainsi, elle montre environ 10 minutes de séquences impliquant le sprinter Usain Bolt (dont 5 à faire le clown), contre environ 10 secondes pour le nageur Michael Phelps, qui a pourtant remporté 8 médailles d’or. Le premier vient d’un pays inoffensif, la Jamaïque, le dernier, d’un pays dangereux, les États-Unis.

Elle suit le parcours de Haile Gebreselassie, le fameux marathonien éthiopien. Elle nous le montre dans sa maison de privilégié, sympathique, avec sa famille. La Chine doit aimer l’Afrique, et vice-versa, car ce continent fera beaucoup pour l’Empire du Milieu dans le courant de ce siècle, qu’il le veuille ou non. Elle s’attarde sur le parcours d’un cycliste BMX états-unien et d’un canoteur allemand qui ont tous les deux été élevés par leurs grands-parents. Dans les pays occidentaux, contrairement à la Chine, les enfants ne sont pas toujours bien pris en charge. Heureusement, le sport les a sauvés. Elle montre le duel entre les équipes féminines de gymnastique chinoise et états-unienne. L’équipe chinoise tire de l’arrière, mais l’emporte finalement. La Chine tire de l’arrière actuellement face aux États-Unis, mais les terrassera à la fin.

Ce film arrive poil pour le 60e anniversaire de la République populaire de Chine. De quoi ragaillardir un peuple longtemps humilié qui aspire à prendre sa place dans le monde. Un peuple dominé par l’empereur des temps modernes, le parti unique, de la dynastie mao-deng






Acheter via : Annuaire des boutiques et magasins e-commerce
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Fnac
Acheter ce livre ou DVD sur le site : PriceMinister
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Amazon