Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

SUKIYAKI WESTERN DJANGO
de Takashi Miike Avec Hideaki Ito, Koichi Sato, Kaori Momoi, Quentin Tarantino
Par Gaetan LABEAUME

Synopsis : Un cavalier solitaire, sorte de Clint Eastwood du soleil levant (Hideaki Ito) arrive dans un petit village déchiré par une guéguérilla rurale entre deux gangs. Les rouges et les blancs, à savoir les Heike et les Genjis, parce qu’avec des noms propres ça fait quand même plus classe. Entre les deux, une vieille folle dont tout le monde se fout va recueillir notre ami (appelons le "Le bon") en attendant qu’il décide quoi faire, et avec lequel des deux clans. Pour tuer le temps, elle va lui raconter l’histoire de ce conflit qui n’a rien d’original : y’a de l’or dans le coin donc y’a la guerre. S’en suivra un jeu du plus fort entre les trois factions pour s’approprier le trésor.



POINTS DE VUE

Sukiyaki : Plat composé de lamelles de bœuf et de légumes, que chacun fait cuire sur un réchaud en les plongeant dans un bouillon. (Cuisine japonaise.)

Voilà, c’était juste pour apprendre un nouveau mot. Après, le lien avec le film ? À vous de voir...

ATTENTION FILM BARRĒ ! Et pas qu’un peu. Réalisé par takashi Miike (Ichi the killer), ce film mélange sans vergogne des genres aussi divers et codés que le western spaghetti et un peu tout ce qui se fait en matière de japanimation. Détonant ! Ça pourrait relever, pour certains, du navet pur et dur mais il ne faut vraiment pas le prendre ainsi, car cet OVNI est bourré de grosses qualités cinématographiques. Tout d’abord, les personnages sont excellents. Le personnage principal, pur dérivé d’un peu tous les héros de la grande époque du western, a vraiment la classe. Sombre, qui parle peu, qui tire comme un dieu et qui, en plus, a un super beau chapeau, c’est pas rien. Les chefs de clans ensuite, notamment le chef des Heike, dont le QI doit avoisiner le 70 et qui se prend pour un personnage de Shakespeare. Bref, du beau monde, venu -encore une fois- d’univers différents, voire opposés.