Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 




Sienna Miller dans G.I. Joe La Gazette du doublage : Lorsque vous prêtez votre voix à une actrice étrangère, lui injectez-vous un peu de votre personnalité ou bien vous effacez -vous complètement ?

Ingrid Donnadieu : Si c’est une actrice au même tempérament que moi, assez énergique, je lui apporte ma personnalité. Par contre, lorsque c’est un rôle comme celui de la Baronne – interprété par Sienna Miller – dans G.I. Joe – Le réveil du Cobra (2009), où elle a une voix très sensuelle, il faut que je compose dans le sens du personnage, que je descende un peu dans les graves...

La Gazette du doublage : Vous avez doublé des actrices dans des séries comme Lost, dans Grey’s Anatomy, dans Heroes... Vous pouvez nous en parler ?

Ingrid Donnadieu : Il n’y a que dans Heroes où j’ai doublé un personnage récurrent qui arrive dans la troisième saison, Daphne Millbrook, celle qui court très vite pour ceux qui connaissent la série. Dans les autres séries, ce sont des personnages moins importants.

La Gazette du doublage : Citez-nous les autres actrices que vous avez doublées ?

Ingrid Donnadieu : J’ai doublé Kate Hudson dans trois films de suite, Sienna Miller dans Irrésistible Alfie (2004), Stardust, le mystère de l’étoile (2007) et G.I. Joe – Le réveil du Cobra (2009)...

La Gazette du doublage : Parmi tous ces rôles à la synchro, avez-vous un meilleur souvenir qui se dégage ?

Ingrid Donnadieu : (Dubitative) Les grands rôles nous marquent forcément plus car on a plus de temps pour les enregistrer... Et en plus, on est très content d’aller les voir au cinéma !

Kate Hudson La Gazette du doublage : Précisément, allez-vous voir au cinéma les films dans lesquels vous avez doublé ?

Ingrid Donnadieu : Cela dépend... J’avais été voir Match Point avec Rémi Bichet, le comédien qui doublait en français Jonathan Rhys-Meyer dans ce film. Cela a aussi été le cas pour La porte des secrets (2005) dans lequel je doublais Kate Hudson ; je suis allée le voir avec mon père. Il m’a dit : « ce n’est pas mal... Mais tu aurais pu faire un petit peu mieux, mais c’est déjà bien. Je suis fier de toi ! » (rires).

La Gazette du doublage : Avez-vous tourné avec Bernard Pierre-Donnadieu ?

Ingrid Donnadieu : Nous avons tourné ensemble une fois et nous nous sommes échangés une phrase dans une scène. Mais on attend que ça pour recommencer. On trépigne !

La Gazette du doublage : Pour terminer, avez-vous doublé Zoë Saldana dans Avatar ?

Ingrid Donnadieu : Je viens juste de le faire. Je trouve que j’ai un timbre de voix assez proche de celle de Zoë Saldana. Ce film restera un grand souvenir de doublage car il y a un langage extra-terrestre qui a été créé. D’ailleurs, j’ai une une anecdote : lorsque je commence à doubler en français une scène et qu’ensuite le personnage à l’écran parle en Na’Vi, je dois aussi parler en Na’Vi !
Lorsque j’ai prêté ma voix à Beyoncé dans Dreamgirls (2007), il y a une scène où elle parle juste avant de chanter. J’ai doublé les quelques mots qu’elle prononce et j’ai commencé à fredonner l’air avant qu’elle n’entame véritablement la chanson en anglais et cela a été bien raccord.