Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

NEXT FLOOR
de Denis Villeneuve
Par Pierre BENEDETTI

De la Turquie à l’Espagne, en passant par les États-Unis, le court métrage Next Floor du Québécois Denis Villeneuve a raflé pas moins de treize récompenses en 2008, dont le Grand Prix Canal + pour le meilleur court métrage, décerné lors de 47e Semaine internationale de la critique à Cannes. Cet opus métaphorique nous plonge dans un univers imaginaire, et pourtant tellement réel.



LE FESTIN MACABRE DU CONSUMERISME

Oubliez les politesses révérencieuses, le couteau à droite, la fourchette à gauche…Quand le capitalisme vampirique passe à table, cela donne Next Floor : un repas caustique, comique, pictural, qui nécessite 11,34 minutes pour être englouti. Sous le regard inquiétant d’un majordome placide, onze bourgeois accoutrés à la mode du 19e siècle naissant, se livrent à un étrange repas aux allures de carnage gastronomique. Ils se gavent, s’empiffrent, tels des gloutons, pour ne pas dire des charognards, alors qu’une horde de valets zélés s’active autour d’eux pour les servir sans répit. Subitement, le sol s’effondre, et les affamés dégringolent un étage plus bas. Sans attendre les sbires s’activent, époussettent les invités constellés de poussière blanche, et tout recommence sur le même rythme glouton, jusqu’au prochain étage. La scène se répète ainsi, à intervalles de plus en plus brefs, jusqu’à ce que toute la tablée carnassière finisse par s’engouffrer dans un puits sans fond, sans que jamais sa déglutition n’ait été perturbée.