Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

LES DEMOISELLES DE BELLE-ÎLE
dansé par Emmanuelle Leroux et Florence Corlu
Par Nicolas VILLODRE


D’habitude, c’est après avoir été des succès au théâtre, à Broadway ou ailleurs, que les musicals sont, comme on dit, portés à l’écran. Aplatis, certes, et par là même réduits à deux dimensions, mais, aussi, agrandis, puisque le moindre détail, du bouton de guêtre à l’accessoire le plus insignifiant, saisi photographiquement en 2D, peut être grossi jusqu’à vingt fois et plus par rapport à sa taille réelle grâce à la magie de la lanterne cinématographique. Et amplifiés, puisque le son, pas vraiment « direct » mais stéréoscopique, synthétique, déparasité, a acquis une pureté étrange, un relief troublant, une « qualité filtre » inquiétante donnant la sensation paradoxale du plus vrai que nature.

L’inverse est rarissime. Nous avons bien assisté, en 1998, au Palladium, dans le West End de Londres, à l’adaptation théâtrale ou, si l’on préfère, à la recréation scénique, du film Satuday Night Fever (1977). Nous eûmes même droit, le soir de la représentation, à un problème technique lors du changement à vue du décor et de la difficile fixation d’une des poutrelles métalliques campant le pont de Brooklyn, ce qui pimenta la soirée, provoqua l’interruption de la pièce et allongea d’une quinzaine de minutes la représentation – les incidents de cette sorte sont devenus exceptionnels au cinéma : aujourd’hui les films ne cassent plus.

Mi-juillet dernier, vers midi, à une heure précisément apéritive, nous avons eu le plaisir de découvrir, à Belle-Île-en-Mer la bien nommée, un bref et charmant spectacle de rue, joué, mimé, chanté en playback et dansé par Emmanuelle Leroux et Florence Corlu, sur le trottoir bordant la terrasse du bar de la Frégate et du Grand Hôtel de Bretagne, un show en direct live inspiré par la comédie musicale de Jacques Demy Les Demoiselles de Rochefort (cf. http://www.objectif-cinema.com/article.php3 ?id_article=3754) – l’équivalent en somme d’un long sketch ou d’un court métrage performé in vivo, à ras d’asphalte.