Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

NOS RESISTANCES
de Romain Cogitore
Par Christian PAIGNEAU

SYNOPSIS : 1944, dans les Vosges, François aimerait bien s’éviter le service obligatoire en Allemagne qui lui pend au nez. Ce qu’il préférerait c’est obtenir un ticket gagnant pour une première fois avec sa petite amie. Un soir qu’il la rejoint, un jeune maquisard vient frapper à la porte de la belle pour réclamer d’urgence l’aide de son père médecin. Ce dernier se défilant, François y voit une occasion en or de se faire passer pour plus grand qu’il n’est. Histoire d’impressionner la galerie et obtenir ce qui lui échappe jusqu’à présent, il rejoint donc le maquis en arguant qu’il est secouriste.



POINT DE VUE

Nos résistances raconte la montée semi-volontaire puis franchement involontaire ensuite, d’un adolescent au sein d’un groupe de maquisards plus proche de la puberté que de l’âge adulte. Un camp perdu dans la montagne avec dedans de jeunes hommes insouciants qui, zonent en forêt, évitent de se faire repérer, jouent au foot et passent du temps à en tuer sans trop vraiment savoir si la guerre va monter jusqu’à eux où s’il faut prévoir d’aller jusqu’à elle. Un quotidien bordé de lassitude et d’inaction, de manque d’avenir comme de filles, d’un isolement sexuel vécu seul puis vite multiplié par le nombre de ceux sur lequel il ricoche...

Annoncé par une affiche intrigante qui, l’air de ne pas en dire beaucoup, ne dit pas autre chose que le cœur de son sujet, porté par un habile thème musical qui tisse le fil entre passé et présent, Nos résistances le premier film de Romain Cogitore est un récit d’initiation tendu et ingénieux. Avec un budget pourtant modeste, le film est une tentative réussie de dépoussiérage qui, sans chercher à ouvrir de polémique sur un sujet, apporte un éclairage très différent dessus et donne le sentiment d’aller chercher l’histoire, -la grande- ailleurs et peut-être bien là où elle se trouve à sa naissance. Autrement dit logée dans un œil humain bien davantage que dans les pages d’un livre. Le film fait le pari du bricolage heureux en troquant souvent des sensations contre des événements et en nous laissant ancrés tout du long dans la subjectivité de son héros frustré.

Dans la foulée de son court métrage Des Hommes, Romain Cogitore poursuit ici un travail assez identique qui fait coïncider et marcher de concert la préoccupation générale avec les préoccupations individuelles. Ici le maquis et la sexualité, expériences qui s’avèrent pour ceux qui les vivent aussi floues l’une que l’autre.

Nos résistances est un premier film qui étonne autant pour la maitrise de ses intentions que pour la sobriété affichée, le tout opérant une magie précise et précieuse, qui consiste à faire passer les choses du singulier au pluriel en invitant le regard, notre regard à devenir nos regards.






Un film de Romain Cogitore avec : François Civil, Grégoire Colin, Grégory Gatignol, Jules Sitruk, Michel Vuillermoz, Jules Sadoughi, Juliette Lamboley, Augustin Legrand, Anne Benoît.