Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

Les voix françaises
d’Olivia Newton-John

par François JUSTAMAND
et Pascal LAFFITTE

Remerciements à David Gential,
Amanda Russo et Yannick Michéa


Plus connue et reconnue comme chanteuse que comme actrice, Olivia Newton-John a tout de même joué dans le film Grease (1978), la comédie musicale qui a réalisé le plus grand nombre d’entrées en salles. Depuis ce succès planétaire, la belle Olivia va se produire assez régulièrement dans des films et des téléfilms qui ne rencontreront pas, hélas, le même engouement. Au doublage, plusieurs comédiennes vont lui prêter leur voix à tour de rôle.



Lorsqu’une star de la chanson se met à faire du cinéma, ses fans vont voir généralement ses films en version originale plutôt qu’en version française car ils connaissent tellement bien la voix de leur vedette préférée qu’ils acceptent mal une – ou plusieurs – voix de remplacement. Mais cependant, le doublage est essentiellement fait pour que le grand public puisse voir les films dans sa langue maternelle. Olivia Newton-John n’échappe pas à la règle. Cette superstar de la chansons a connu son premier grand succès discographique avec l’album "If not for you" en 1971. Un an avant, elle participait au tournage de la comédie musicale britannique Toomorrow, lequel ne serait sorti en France qu’en 1979 (après le succès de Grease). Cependant, nous ne savons si ce film a été doublé ou non.

ONJ dans "Grease" (DR) Ce n’est qu’en 1978, qu’Olivia Newton-John réapparaît sur les écrans de cinéma. Le retour sera gagnant puisque ce sera pour Grease (qui signifie « Brillantine » et qui est d’ailleurs le titre québécois). Dans ce film, elle incarne une jeune fille de 18 ans alors qu’elle avait déjà 30 ans. Pour la version française, il fallait donc qu’elle ait une voix juvénile. Le choix s’est porté sur une comédienne chevronnée en la personne de Mlle Claude Chantal. Elle a retrouvé vocalement la blonde actrice dans le téléfilm Une maman pour Noël (1990) ; diffusé sur TF1 en 2 parties en novembre et décembre 1992.
Claude Chantal a commencé le doublage depuis la fin des années 50. Elle a prêté sa voix à Catherine Spaak dans Le Fanfaron (1963), à Stella Stevens dans Docteur Jerry et Mister Love (1963), Cheryl Miller dans Daktari (à partir de 1966), Karen Grassle dans La Petite maison dans la prairie (à partir de 1974), Melinda Fee dans L’Homme invisible (1975), Priscilla Presley dans Dallas (à partir de 1978), Michelle Philips dans Côte Ouest (à partir de 1979) et plus récemment Maggie Smith dans la saga des Harry Potter (de 2001 à 2007)...