Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

From Beyond the Grave
FRISSONS D’OUTRE-TOMBE
De Kevin Connor
Par Pascal LAFFITTE

SYNOPSIS : Quatre clients achètent à un mystérieux antiquaire (Peter Cushing) un objet (miroir, médaille, tabatière, porte gravée), qui aura des conséquences surnaturelles dans leur existence.



POINT DE VUE

Peter CushingFilm à sketches, From beyond the Grave est une production britannique émanant de la firme Amicus, qui entreprit dans les années 60/70 de concurrencer la Hammer, sur le terrain du fantastique. Amicus Productions remporta un certain succès en misant sur les films à sketches horrifiques, avec, outre From beyond the Grave, Tales From the Crypt (Freddie Francis, 1972), The Vault of Horror (Roy Ward Baker, 1973), et The Monster Club (Roy Ward Baker, 1980), qui fut son dernier film produit.

From beyond the Grave est le premier long-métrage de Kevin Connor qui, ensuite se spécialisa pour le compte d’Amicus, dans les films d’aventures adaptant les écrits d’Edgar Rice Burroughs (1875-1950) : The Land That Time Forgot (1974), At the Earth’s Core (1976), et The People That Time Forgot (1977). Trois films ayant la particularité de non seulement donner la vedette au sympathique Doug McClure, mais aussi d’avoir des effets spéciaux rudimentaires, ayant pour but d’animer un bestiaire très caoutchouteux !

Peter Cushing, qui avait auparavant incarné pour la Hammer, des figures telles que le Docteur Van Helsing, Sherlock Holmes et le Baron Frankenstein, fait des infidélités à cette firme, en jouant pour Amicus l’étrange propriétaire d’un magasin d’antiquités. Dans From beyond the Grave, l’acteur sert de lien entre les quatre histoires adaptées de l’œuvre de R. Chetwynd-Hayes. Quatre clients lui achètent un objet (miroir, médaille, tabatière, porte gravée), qui aura des conséquences surnaturelles dans leur existence. Teinté de moralisme, les récits châtient ceux qui ont voulu abuser de l’antiquaire. Seul le client qui aura conclu honnêtement la vente, sera épargné. Inégaux, les segments bénéficient d’un charme désuet, doublé d’une ambiance inquiétante. Par leurs thèmes, ils préfigurent de façon moins malsaine, les histoires macabres de la série américaine From Tales From the Crypt (1989-1996), produite par Home Box Office.