Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

Prelude to Murder
LA CLEF
De Roy William Neill
Par Pascal LAFFITTE

SYNOPSIS : Trois boîtes à musique, contenant le secret menant à une fortune considérable, sont vendues aux enchères à trois acheteurs différents. Un groupe de criminels tue « Stinky » Emery (Edmund Breon), propriétaire de l’une des boîtes et ami du Docteur Watson (Nigel Bruce). Le détective Sherlock Holmes (Basil Rathbone) se lance dans l’investigation…



POINT DE VUE Basil Rathbone

Prelude to Murder est le dernier épisode des 14 aventures du Sherlock Holmes immortalisé par Basil Rathbone, ainsi que l’avant-dernier film du réalisateur Roy William Neill (1887-1946). A l’époque de sa sortie, le long-métrage avait pour titre Dressed to Kill, mais a depuis été rebaptisé Prelude to Murder. On ne peut donc plus le confondre avec le film homonyme de Brian De Palma datant de 1980, dans lequel un personnage très perturbé s’habillait en femme pour commettre des meurtres ! Pour sa dernière enquête, le détective, inventé par Sir Arthur Conan Doyle, est confronté à une figure assez originale, une sorte d’antithèse féminine, vouée non pas à la justice comme lui, mais au crime.

Patricia Morison, autrefois présente dans l’ambitieux drame de guerre Hitler’s Madman (Douglas Sirk, 1942) incarne dans le film de Neill, Mrs. Hilda Courtney, une redoutable femme fatale, experte en déguisement, prête à tout pour s’emparer des trois mystérieuses boîtes à musique. Tout comme le personnage d’Ilse Von Hoffmanstal, joué par Geneviève Page dans The Private Life of Sherlock Holmes (Billy Wilder, 1970), Mrs. Courtney arrive à duper Sherlock Holmes, d’une façon qui laisse songeur sur la réputation de plus grand détective de ce dernier ! Sherlock Holmes semble presque être un débutant lorsqu’il tombe dans les pièges tendus par la belle criminelle. De plus, il apparaît très imprudent lorsqu’il confie la dernière boîte à musique à la garde du Docteur Watson, lorsque l’on sait que tout au long des films avec Basil Rathbone et Nigel Bruce, l’ami de Holmes a prouvé combien il était inefficace et à la limite de la bêtise !

Nigel BruceA ce sujet, Sir Arthur Conan Doyle a encore dû se retourner dans sa tombe devant les libertés prises par Hollywood avec sa création. Non seulement le Docteur Watson fait une mine ahurie devant une boîte à musique en forme de lapin, chez son vieux camarade « Stinky », mais il se met à imiter le bruit du canard, pour faire rire une petite fille, ce qui la fait pleurer de plus belle ! On remarquera que pour cette dernière histoire, Sherlock Holmes ne dit jamais à son fidèle ami, « élémentaire, mon cher Watson », une formule qui d’ailleurs n’était pas présente dans les romans de Doyle, mais a connu le succès que l’on sait au cinéma.






SUPPLÉMENTS DE L’ÉDITION DVD ZONE 1

Version colorisée du film

Bande-annonce originale colorisée de Dressed to Kill, rebaptisé Prelude to Murder (durée : 1’15’’)



 


Titre original : Prelude to Murder
Titre français : La Clef
Réalisateur : Roy William Neill
Acteurs : Edmund Breon, Nigel Bruce, Patricia Morison, Basil Rathbone
Durée : 71’47’’
Suppléments : version colorisée, bande-annonce
Zone : 1 (DVD américain)
Editeur : Legend Films
Année du film : 1946
Format image : 1.33:1original respecté, noir et blanc d’origine et version colorisée
Langue : anglais
Sous-titrage : aucun
Son : Dolby Digital Mono 1.0

Acheter ce livre ou DVD sur le site : Fnac
Acheter ce livre ou DVD sur le site : PriceMinister
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Amazon
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Librairie Lis-Voir