Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

An Officer and a Gentleman
OFFICIER ET GENTLEMAN
De Taylor Hackford
Par Pascal LAFFITTE

SYNOPSIS : Fils d’une mère qui s’est suicidée alors qu’il était adolescent et d’un père absent, plus occupé à chasser les prostituées qu’à l’élever, Zack Mayo (Richard Gere) s’est construit en solitaire, se méfiant des femmes. Il s’engage dans une école d’officier pour changer de vie et devenir pilote d’avion. Pendant ses classes, Zack fait le dur apprentissage de la discipline sous les ordres du Sergent instructeur Foley (Louis Gossett Jr.), de l’amitié auprès de ses camarades, en particulier Sid Worley (David Keith), et de l’amour, lorsqu’il rencontre Paula Pokrifki (Debra Winger), une ouvrière rêvant d’échapper à sa condition.



POINT DE VUE

Richard Gere et Debra WingerVoici comment le critique Jean Tulard décrivait le film de Taylor Hackford dans son ouvrage Dictionnaire du Cinéma, Les Réalisateurs (Editions Robert Laffont, 1993) : « féroce peinture de la volonté d’arriver en Amérique : Paula et Lynette, petites ouvrières, rêvent d’une ascension sociale par le mariage, Zack le prolétaire par la promotion militaire, et Foley, le Noir, par les galons qui lui donnent pouvoir sur les Blancs. Tout dans ce film repose sur des rapports de force et rarement on était allé aussi loin dans l’évocation de l’arrivisme. » A la liste des arrivistes de An Officer and a Gentleman il oublie d’ajouter Casey, une femme aspirant à devenir aviatrice dans un milieu dominé par les hommes. Plus virulent et moins pertinent, Robin Wood estimait dans The International Dictionary of Films and Filmmakers (Editions Papermac, 1986) qu’il s’agissait de « l’exemple du fascisme de l’Hollywood des années 80 » et du pire film où apparaissait Richard Gere !

En vérité, lorsque l’on fait abstraction du côté démonstratif de tous les types d’élévation sociale représentés par les personnages de An Officer and a Gentleman et que l’on pardonne certaines facilités du scénario (comme par exemple le fait que cinq minutes après s’être rencontrés, Zack et Paula s’embrassent déjà comme des intimes, au milieu d’un bal respectable, ou bien le changement psychologique de Zack provoqué par Foley lui assénant un salutaire coup de pied dans les testicules), il est facile de se laisser séduire par le long-métrage de Taylor Hackford. Avant tout, c’est un très beau portrait d’un jeune homme apprenant à changer au contact des autres. Une mutation qui n’est pas sans refus et souffrance. Zack rejette une image paternelle lamentable (Robert Loggia en marin préférant le rôle de copain de beuverie à celui de père), mais résiste à adhérer à celle représentée par le sévère mais juste Sergent instructeur Foley (Louis Gossett Jr.) chargé de l’encadrer pendant ses classes. Désabusé, méfiant à l’égard des femmes après avoir vécu son adolescence dans la promiscuité des prostituées de Manille, Zack a aussi du mal à accepter ce qu’il ressent envers Paula (Debra Winger). Il craint que la jeune ouvrière ne cherche à l’utiliser en le forçant à l’épouser pour avoir une vie meilleure que celle de l’usine.

Richard Gere et Debra WingerParallèlement à la prise de conscience de Zack, comprenant graduellement qu’il peut réussir à devenir officier, que les sentiments de Paula sont sincères, le scénario réserve à Sid (Davis Keith), le meilleur ami de Zack, des révélations bien plus douloureuses sur lui-même et surtout, sur ce que les autres attendent de lui. Poussé par sa famille à suivre le chemin de son frère mort au Vietnam, Sid est censé en épouser la fiancée après être devenu officier. Durant sa formation militaire, sa rencontre avec Lynette (Lisa Blount) va bouleverser ce qui était prévu. Contrairement à son amie Paula, Lynette est prête à tout pour arriver à ses fins (s’assurer le confort matériel en épousant un officier), quitte à faire pression sur Sid. La scène durant laquelle le pauvre Sid, après un grand sacrifice personnel, comprendra les véritables sentiments de Lynette, demeure particulièrement bouleversante.

Certes, l’histoire de An Officer and a Gentleman est assez simple mais elle contient des moments d’une belle intensité. Les passages avec le Sergent instructeur dans le camp d’entraînement sont excellents, en particulier ses confrontations avec Zack. De façon bien méritée, Louis Gossett Jr. obtint en 1983 l’Oscar du meilleur second rôle pour ce personnage de militaire bien plus humain qu’il ne le laisse paraître, aux antipodes du « monstre » incarné par R. Lee Ermey dans Full Metal Jacket (Stanley Kubrick, 1987). Ce qui est drôle, c’est que l’ancien Marine qui apprit à Gossett comment tenir les fonctions d’instructeur n’est autre qu’Ermey en personne ! Le film de Taylor Hackford est surtout mémorable pour sa merveilleuse scène finale (parodiée de façon hilarante dans la série animée The Simpsons) dans laquelle Zack, enfin officier, va chercher Paula à l’usine, pour l’emporter au loin sur sa moto, sous les applaudissements des ouvrières manifestement émues. Comment résister à cette image moderne du chevalier blanc emportant sa blonde sur un noble destrier ?






SUPPLÉMENTS DE L’ÉDITION DVD ZONE 1

Des sous-titres anglais, et français sont disponibles pour les suppléments (hormis le commentaire audio).

Commentaire audio du réalisateur Taylor Hackford
Ce commentaire était déjà sur la précédente édition DVD sortie en 2000, dont il constituait le seul supplément. Les propos de Hackford sont à l’opposé de ceux, bien trop consensuels du cinéaste Allen Coulter sur le DVD de son film Hollywoodland (2006). Très honnête, Hackford ne cache rien des difficultés qu’il a rencontrées lors du tournage, comme sa mésentente avec l’un des producteurs menaçant de le renvoyer, les problèmes avec la censure au sujet de la scène d’amour entre Zack et Paula (obligeant Hackford à recadrer l’image en l’agrandissant pour éviter le classement X), ou encore l’accident de Lisa Blount (expliquant sa grosse ecchymose sur le torse lors de sa première apparition dans le camp militaire). N’étant pas le genre à encenser aveuglément les acteurs, il nous apprend que Debra Winger n’était pas toujours facile à vivre !

An Officer and a Gentleman : 25 Years Later (durée : 28’03’’)
De nombreux intervenants se souviennent du tournage et commentent les scènes marquantes du film : Richard Gere (Zack Mayo), Louis Gossett Jr. (Gunnery Sergeant Emil Foley), David Caruso (Topper Daniels), Lisa Eilbacher (Casey Seeger), Tony Plana (Emiliano Della Serra), Douglas Day Stewart (scénariste, producteur associé), Harold Sylvester (Perryman), David Keith (Sid Worley), et Taylor Hackford (réalisateur). On regrettera forcément l’absence de Debra Winger (Paula Pokrifki) et Lisa Blount (Lynette Pomeroy), mais l’on appréciera la franchise des personnes présentes (en particulier Richard Gere et Taylor Hackford).

Return to Port Townsend (durée : 12’18’’)
Ce documentaire suit Louis Gossett Jr. revenant 25 ans après sur les lieux de tournage, à Port Townsend, Washington, où pratiquement rien n’a changé. L’acteur doté d’un solide sens de l’humour conserve des souvenirs précis du film.

True Stories of Military Romance (durée : 7’09’’)
Le scénariste Douglas Day Stewart commence par nous dévoiler que la photo du père de Paula dans le film, n’est autre qu’une image de lui, prise à l’obtention de son diplôme de l’école militaire en 1965. Ensuite, deux couples parlent des difficultés qu’ils ont rencontrées, au sein de leur mariage entre une civile et un militaire amené à partir durant de longues semaines.

The Music of An Officer and a Gentleman (durée : 9’15’’)
Taylor Hackford, Joel Sill (V.P. de la musique des Studios Paramount entre 1980-1981), Jack Nitzsche Jr. (fils du défunt compositeur Jack Nitzsche ayant écrit la musique du film), Will Jennings (parolier) et Stewart Levine (producteur de disques) discutent principalement du succès de la chanson Up Where We Belong qui se retrouva n°1 au palmarès dans la semaine du 6 novembre 1982 et gagna même un Oscar.

Gere and Gossett : Hand-to-Hand Combat (durée : 3’17’’)
Richard Gere et Louis Gossett Jr. se remémorent la séquence mémorable du combat final entre Zack et Foley (s’achevant par un monumental coup au dessous de la ceinture, faisant mal, rien qu’à le regarder !) Richard Gere nous apprend que Louis Gossett Jr. a été doublé de façon imperceptible, dans certains plans, par un Karatéka ceinture noire, d’1,90 mètres.

Galerie de 83 photos

Un mot sur le doublage français
La version française est de très bonne qualité au point de vue technique, en arrivant à restituer les ambiances sonores. Artistiquement, le doublage est réussi, même si les chants martiaux des recrues à l’entraînement passent moins bien, traduits en français. Comme dans American Gigolo (Paul Schrader, 1980), Richard Gere est doublé par Joël Martineau. Quelques autres noms pour de belles performances vocales : Jacques Deschamps (Louis Gossett Jr.), Béatrice Delfe (Debra Winger), François Leccia (David Keith) et Sylvie Feit (Lisa Blount).



 


Titre original : An Officer and a Gentleman
Titre français : Officier et Gentleman
Réalisateur : Taylor Hackford
Acteurs : Richard Gere, Louis Gossett Jr., David Keith, Debra Winger
Durée : 124’04’’
Suppléments : commentaire audio, documentaires, galerie de photos
Zone : 1 (DVD américain)
Editeur : Paramount Pictures
Année du film : 1982
Format image : 1.85:1 original respecté, couleur
Langues : anglais, français
Sous-titrage : anglais
Son : Dolby Digital 5.1 ou en Dolby Digital Mono 2.0

Acheter ce livre ou DVD sur le site : Amazon
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Fnac
Acheter ce livre ou DVD sur le site : PriceMinister