Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

To Catch a Thief
LA MAIN AU COLLET
D’Alfred Hitchcock
Par Pascal LAFFITTE

SYNOPSIS : En France, John Robie (Cary Grant), ancien voleur de bijoux surnommé « Le Chat », coule des jours paisibles sur la Côte d’Azur. Mais soupçonné d’être l’auteur d’une nouvelle vague de vols de joyaux, il se voit contraint d’enquêter pour découvrir celui qui l’imite. Faisant la connaissance de Frances Stevens (Grace Kelly), une héritière choyée, Robie tente d’appâter le voleur avec les bijoux fabuleux de Jessie Stevens (Jessie Royce Landis), la mère de la jeune femme.



POINT DE VUE

Cary Grant et Alfred HitchcockAprès les sombres Suspicion (1941) et Notorious (1946), Alfred Hitchcock retrouve Cary Grant pour deux films mêlant davantage comédie et action. To Catch a Thief et North by Northwest (1959) ont en commun de partager l’un des thèmes de prédilection du maître du suspense : un homme accusé à tort doit se battre pour prouver son innocence. Autre similitude entre les deux longs-métrages, il revient à la femme (dont la blondeur est l’idéal hitchcockien) de faire des avances au héros bien chanceux.

Mais alors que North by Northwest fonctionne du début jusqu’à la fin avec un rythme trépidant, To Catch a Thief déçoit. Certes les décors naturels (la Côte d’Azur) sont superbement mis en valeur, certes Cary Grant et Grace Kelly forment indéniablement un couple mythique. Malheureusement, le scénario de John Michael Hayes tiré du roman de David Dodge est finalement sans grande surprise. Autre défaut que l’on retrouve dans de nombreux films de Hitchcock qui détestait tourner en extérieur et préférait les reconstitutions en studio, l’abus de retro-projections pour filmer des scènes nécessitant de montrer des acteurs discutant dans un véhicule en mouvement. L’artificialité du résultat empêche de totalement s’immerger dans le récit.

Grace KellyEnfin force est de constater que le choix de Brigitte Auber pour incarner la rivale française de Grace Kelly n’est pas des plus judicieux. Alors que l’actrice était véritablement charmante dans Rendez-vous de juillet (Jacques Becker, 1949), dirigée par Hitchcock, elle semble bien peu naturelle, en total porte à faux par rapport aux autres acteurs lui donnant la réplique. Mais après tout, à bien y penser, qui aurait pu rivaliser avec Grace Kelly dans un film ? Même Ava Gardner dans Mogambo (John Ford, 1953) y éprouvait des difficultés !






SUPPLÉMENTS DE L’ÉDITION DVD ZONE 1

Hormis le commentaire audio et la bande-annonce, tous les suppléments sont sous-titrés en anglais et français.

Commentaire audio de Peter Bogdanovich et Laurent Bouzereau
Une plaisante conversation entre Laurent Bouzereau et Peter Bogdanovich qui a connu Alfred Hitchcock et Cary Grant. Il s’amuse même à les imiter comme il l’avait fait pour Orson Welles (1915-1985), au cours de son commentaire audio présent sur le DVD de The Lady from Shanghai (Orson Welles, 1947). Bouzereau se contente généralement de poser des questions auxquelles Bogdanovich répond de bonne grâce. Il nous apprend notamment qu’Alfred Hitchcock n’appréciait pas Paul Newman lors du tournage de Torn Curtain (1966). Un sentiment qui s’est accentué lorsque Newman a envoyé au réalisateur un mémo récapitulant tout ce que l’acteur n’aimait pas dans le film !

Trois documentaires réalisés par Laurent Bouzereau en 2002, faisant intervenir Pat Hitchcock (fille d’Alfred Hitchcock), Mary Stone (petite-fille d’Alfred Hitchcock), Steven DeRosa (auteur de Writing with Hitchcock), Doc Erickson (directeur de production), et Sylvette Baudrot (chargée de la continuité sur To Catch a Thief).

1)-Writing and Casting To Catch a Thief (durée : 9’04’’)
Documentaire sur le choix des acteurs principaux et le scénario signé John Michael Hayes d’après le roman de David Dodge. Steven DeRosa nous apprend que la scène du marché aurait du se poursuivre en plein cœur d’une parade, mais que le projet a été abandonné pour des raisons de coût.

2)-The Making of To Catch a Thief (durée : 16’53’’)
Les intervenants parlent de la création de To Catch a Thief, tourné en VistaVision, la réponse de Paramount au Cinemascope de la Fox. Mary Stone indique que c’est par l’intermédiaire de Lyn Murray (1909-1989), compositeur de la musique de To Catch a Thief, qu’Alfred Hitchcock rencontra Bernard Hermann (1911-1975) avec qui collabora ensuite jusqu’à Marnie (1964).

3)-Alfred Hitchcock and To Catch a Thief : An Appreciation (durée : 7’32’’)
Ponctué d’extraits de films familiaux des Hitchcock, cette partie s’intéresse à la personnalité d’Alfred Hitchcock, raconté par ses proches.

Edith Head - The Paramount Years (durée : 13’43’’)
Ce documentaire consacré à la créatrice de mode Edith Head (1897-1981) n’est pas une exclusivité. Non seulement on pouvait déjà le trouver sur l’ancienne édition DVD de To Catch a Thief sortie le 5 novembre 2002, mais aussi sur le DVD de Sunset Boulevard (Billy Wilder, 1950) en date du 26 novembre 2002 ! Interviennent David Chierichetti (biographe d’Edith Head), Tzeti Ganev (chef du département des costumes de Paramount), Bob Mackie (créateur de mode), et Rosemary Clooney (actrice).

Film-annonce (durée : 2’11’’)

Un mot sur le doublage français
Les voix du doublage français sont bien choisies. Cary Grant est doublé par Jean Davy (1911-2001) comme dans Gunga Din (George Stevens, 1939) et The Pride and the Passion (Stanley Kramer, 1957). Grace Kelly a la voix d’Elina Labourdette qui l’avait précédemment doublée dans Mogambo (John Ford, 1953) et Rear Window (Alfred Hitchcock, 1954). Charles Vanel (1892-1989) se double lui-même en français, alors que dans la version originale, du fait de ses difficultés à parler anglais, sa voix était remplacée à 90% par celle d’un anglophone. Choix contestable, l’adaptation française gomme la nationalité américaine de John Robie (Cary Grant) pour en faire un Français, rebaptisé Georges Robert !



 


Titre original : To Catch a Thief
Titre français : La Main au collet
Réalisateur : Alfred Hitchcock
Acteurs : Brigitte Auber, Cary Grant, Grace Kelly, Charles Vanel
Durée : 106’23’’
Suppléments : commentaire audio, documentaires, bande-annonce
Zone : 1 (DVD américain)
Editeur : Paramount Pictures
Année du film : 1955
Format image : 1.85:1 original respecté, couleur
Langues : anglais, français
Sous-titrage : anglais
Son : Dolby Digital Surround 2.0 ou en Dolby Digital Mono 2.0

Acheter ce livre ou DVD sur le site : Fnac
Acheter ce livre ou DVD sur le site : PriceMinister
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Amazon
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Librairie Lis-Voir