Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

On the Riviera
SUR LA RIVIERA
De Walter Lang
Par Pascal LAFFITTE

SYNOPSIS : Sur la Côte d’Azur, le fantaisiste américain Jack Martin (Danny Kaye) gagne sa vie en faisant des spectacles musicaux avec son amie Colette (Corinne Calvet). Il réalise un jour être le parfait sosie du capitaine Henri Duran (Danny Kaye), célèbre industriel français ayant la fâcheuse habitude de délaisser son épouse Lili (Gene Tierney) pour d’autres conquêtes féminines. Alors que Duran doit s’absenter 48 heures pour affaires, ses associés Philippe Lebrix (Marcel Dalio) et Louis Foral (Henri Letondal) chargent Martin de prendre sa place au cours d’une soirée. Sensible au charme de Lili, Martin se met à la courtiser. C’est alors que Duran revient plus tôt que prévu…



POINT DE VUE

Gene TierneyLa pièce de théâtre The Red Cat écrite par Hans Adler et Rudolph Lothar, présentée à Broadway en 1934, a inspiré pas moins de quatre adaptations cinématographiques. Maurice Chevalier a d’abord été la vedette de Folies Bergeres de Paris (Roy Del Ruth, 1935), tourné en anglais avec Merle Oberon et Ann Sothern , puis de Folies Bergeres (Marcel Achard, 1936), filmé en français avec Natalie Paley et Sim Viva. Ensuite, il y a eu Don Ameche dans That Night in Rio (Irving Cummings, 1941), et enfin Danny Kaye dans On the Riviera (Walter Lang, 1951). Cette histoire de sosies permet à chaque fois à l’acteur principal de jouer deux rôles pour le prix d’un. Dans On the Riviera, Danny Kaye interprète donc un capitaine français coureur de jupons et un comédien américain prenant sa place le temps d’une soirée.

Dédié à la personnalité énergique de Danny Kaye qui assure autant les passages comiques que les parties chantées (aux chansons composées par Sylvia Fine, son épouse), le film ne laisse malheureusement que peu de place aux autres personnages. Gene Tierney incarne l’épouse délaissée du capitaine français, comme autrefois Merle Oberon, Natalie Paley et Alice Faye dans les précédentes adaptations. Quant à Corinne Calvet, si mignonne avec son bonnet rouge à pompon dans The Far Country (Anthony Mann, 1954), il lui revient l’autre rôle principal féminin, auparavant tenu par Ann Sothern, Sim Viva et la volcanique Carmen Miranda. Présence charmante de Tierney et Calvet, mais bien trop courte. En associés du capitaine français, Marcel Dalio et Henri Letondal forment un duo assez proche des Dupond/Dupont des Aventures de Tinitn, mais en moins abrutis cependant ! Gapeaux, le patron de la salle de spectacle où se produit Jack Martin, n’est autre que le germanique Sig Ruman qui, après avoir été un mémorable ennemi des Marx Brothers dans A Night in Casablanca (Archie Mayo, 1946), sera un gardien de camp allemand que l’on adore détester tellement il est ignoble dans Stalag 17 (Billy Wilder, 1953).

Danny Kaye et Danny KayeContrairement à To Catch a Thief (Alfred Hitchcock, 1955), On the Riviera ne montre pas de jolis plans extérieurs tournés sur la Côte d’Azur, mais se contente presque exclusivement de scènes filmées en studio. Il faut avouer que le long-métrage de Walter Lang échoue sur le plan de la comédie. Si sympathique qu’il soit, Danny Kaye n’est pas particulièrement drôle, ni en séducteur, ni en comédien gagnant sa vie en faisant des imitations. En ce qui concerne les parties musicales, on retiendra l’apparition de la fabuleuse danseuse rousse Gwen Verdon, future épouse de Bob Fosse. C’est elle qui introduit le spectacle de Jack Martin s’apprêtant à imiter le capitaine Duran. Une magnifique artiste à redécouvrir. En revanche, la chorégraphie originale du morceau Popo the Puppet, permettant de voir Danny Kaye suspendu à des fils comme une marionnette, est un peu gâchée par le cabotinage irritant de l’acteur, en rajoutant excessivement dans le registre enfantin chaque fois qu’il répète « didn’t I ? ».






SUPPLÉMENTS DE L’ÉDITION DVD ZONE 1

Aucun des suppléments n’est sous-titré

The Riviera Story : A Remarkable Impersonation Featurette (durée : 10’39’’)
Un supplément faisant intervenir Scott McIsaac (historien du cinéma), Larry Billman (fondateur de The Academy of Dance on Film), et Miles Kreuger (président de The Institute of the American Musical). Une intéressante comparaison entre Folies Bergeres de Paris (1935), That Night in Rio (1941) et On the Riviera (1951) qui partagent le même scénario. Dans le dernier des trois films, Danny Kaye fait d’ailleurs un clin d’œil aux deux autres lorsqu’il imite Maurice Chevalier (acteur dans le premier) et Carmen Miranda (actrice dans le deuxième) ! Scott McIsaac attire l’attention sur le fait que le sujet et les sous-entendus sexuels de On the Riviera étaient assez osés pour l’époque où la censure avait la part belle.

A Portrait Of Danny Kaye Featurette (durée : 26’36’’)
Un portrait de Danny Kaye donnant la parole à Dena Kaye (fille de Danny Kaye), Larry Billman, Miles Kreuger, Bob Brennan (ancien secrétaire de l’UNICEF), Vin Scully (ami de Danny Kaye), Clay Lacy (ami de Danny Kaye), Warren Coan (légende des relations publiques), Peter O’Malley (ancien président des LA Dodgers), et Zubin Mehta (chef d’orchestre, Israel Philarmonic Orchestra). Les intervenants parlent de l’engagement de l’acteur au sein de l’UNICEF, de sa passion pour les avions et la cuisine.

The Jack Of Clubs : Choreographer Jack Cole Featurette (durée : 9’50’’)
Larry Billman, Miles Kreuger, Valentina Oumansky (danseuse), et les jumelles Jane et Ruth Earl Barton (danseuses) rendent hommage au chorégraphe Jack Cole (1911-1974) et à sa première danseuse Gwen Verdon (1925-2000).

Comparaison de la Restauration (durée : 2’10’’)
Une courte séquence comparant en split screen des images d’un transfert datant de 2007 avec la restauration finale du film qui nécessita plus de 93 heures de travail.

Film-annonce original (durée : 2’35’’)

Galeries de photos
Interactive Pressbook (61 pages)
Advertising (9 photos)
On the Set (21 photos)
Glamour Shots (24 photos)
On With the Show (16 photos)

Livret de 3 pages contenu dans le boîtier du DVD
De nombreuses informations sont fournies sur les différentes adaptions de la pièce The Red Cat, et les interprètes de On the Riviera. On apprend aussi que le tableau représentant Gene Tierney, au cœur de l’intrigue de Laura (Otto Preminger, 1944) peut être vu en couleur dans le film de Walter Lang. Il est situé au dessus de la cheminée dans la résidence des Duran. Mais il faut être observateur parce que la séquence est très brève.

4 Lobby Cards (couleur sépia) contenues dans le boîtier du DVD
Un comble ! Pas une seule image de Gene Tierney, et une belle faute d’orthographe sur l’une des images (la Côte d’Azur se transforme en Côte d’Azar !)



 


Titre original : On the Riviera
Titre français : Sur la Rivera
Réalisateur : Walter Lang
Acteurs : Corinne Calvet, Marcel Dalio, Danny Kaye, Gene Tierney
Durée : 89’40’’
Suppléments : documentaires, galeries de photos, livret de 3 pages
Zone : 1 (DVD américain)
Editeur : Twentieth Century Fox
Année du film : 1951
Format image : 1.33:1 original respecté, couleur
Langues : anglais, espagnol
Sous-titrage : anglais, espagnol, français
Son : Dolby Digital Mono 2.0, Dolby Digital Stéréo 2.0

Acheter ce livre ou DVD sur le site : Fnac
Acheter ce livre ou DVD sur le site : PriceMinister
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Amazon
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Librairie Lis-Voir