Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

Captains Courageous
CAPITAINES COURAGEUX
De Victor Fleming
Par Pascal LAFFITTE

SYNOPSIS : Harvey Cheyne (Freddie Bartholomew) est le jeune fils gâté d’un milliardaire veuf (Melvyn Douglas) qui a très peu de temps à consacrer à son fils. Lors d’une traversée en mer sur un paquebot appartenant à son père, Freddie passe accidentellement par dessus bord. Il est sauvé par Manuel Fidello (Spencer Tracy), qui travaille sur un bateau en partance pour une pêche prévue pour plusieurs mois. Le capitaine Disko (Lionel Barrymore) refusant de retarder son voyage pour reconduire le garçon à terre, Freddie se retrouve coincé sur le bateau et doit apprendre la vie dure des pêcheurs.



POINT DE VUE

Spencer Tracy et Freddie BartholomewAdaptation d’un roman de Rudyard Kipling, Captains Courageous présente une certaine similitude avec un autre roman du même auteur, devenu aussi un film célèbre : KIM (Victor Saville, 1950). Les jeunes Harvey Cheyne et Kim apprennent à devenir des hommes en s’attachant chacun à un père de substitution : le paisible pêcheur portugais Manuel pour l’un, Mahbub Ali l’aventurier pour l’autre. Enfant malheureux parce qu’il pense que l’argent de son père peut tout acheter, Harvey se retrouve dans un univers qui lui est totalement inconnu, celui des pêcheurs de haute mer. Le jeune homme va réapprendre « à la dure » comment se comporter avec les autres et surtout comprendre des valeurs qui jusque là lui faisaient défauts comme la loyauté.

Spencer Tracy, qui reçut un Oscar en 1937 comme meilleur acteur pour son rôle de Manuel Fidello, compose un personnage simple et honnête, s’improvisant mentor du jeune Harvey Cheyne, plus désorienté que pourri par l’argent. Bizarrement, le faux accent portugais pris par Tracy, ainsi que son allure, le font ressembler à Chico Marx et son accent italien dans les films des Marx Brothers ! L’alchimie à l’écran entre l’acteur et Freddie Bartolomew est particulièrement réussie, d’autant plus que Bartholomew est aux antipodes des enfants-vedettes qui sévissaient à cette époque. Il suffit pour s’en convaincre de revoir Treasure Island, réalisé en 1934 par le même cinéaste que Captains Courageous, Victor Fleming, et de comparer les mimiques ridicules de Jackie Cooper en Jim Hawkins, à la sobriété de jeu de Freddie Bartholomew.

Mickey Rooney et Freddie BartholomewL’équipage du bateau de pêche We’re Here dans lequel Harvey recevra une leçon de vie déterminante, compte une belle brochette d’acteurs américains, comme Lionel Barrymore en capitaine Disko parfois sympathique, parfois odieux puisqu’en voulant prendre de vitesse le bateau d’un concurrent, il sera tout de même responsable, sans grands remords, de la mort de l’un de ses meilleurs hommes. Il y a aussi John Carradine en Long Jack, le pêcheur un rien irascible, persuadé qu’Harvey n’apportera que des ennuis à la petite communauté des marins. Dans un rôle très réduit, on reconnaît Mickey Rooney qui joue le fils de Disko. Enfin, quelques années avant de jouer un Français réalisant le prodige de faire rire Greta Garbo dans Ninotchka (Ernst Lubitsch, 1939), Melvyn Douglas incarne avec sensibilité le père d’Harvey qui cherche à renouer le contact avec son fils, une fois la traversée en bateau achevée.






SUPPLÉMENTS DE L’ÉDITION DVD ZONE 1

Vintage Short The Little Maestro (durée : 10’49’’)
Réalisé en 1937 par Joseph Sherman, ce court-métrage raconte l’histoire d’un vagabond « à la Charlie Chaplin » qui est pris pour un grand musicien par le personnel d’un grand restaurant. Malheureusement, les mimiques insupportables de Jerry Bergen, futur Henri de Toulouse-Lautrec dans Lust for Life (Vincente Minnelli, 1956), rivalisent mal avec le talent de Chaplin.

Classic Cartoon Little Buck Cheeser (durée : 7’41’’)
Un dessin animé de Rudolf Ising datant de 1937, ayant pour héros une petite souris qui se rêve aventurier de l’espace comme Buck Rogers. La qualité des couleurs, près de soixante-dix ans après, a de quoi impressionner.

Leo Is on the Air Radio Promo (durée : 12’44’’)
Un document radiophonique promotionnel d’époque, présentant les acteurs et faisant écouter quelques passages du film.

Deux films-annonces de Captains Courageous
Children’s Matinee Trailer (durée : 2’28’’)
1946 Re-Issue Trailer (durée : 2’47’’)

Un mot sur le doublage français
Même si le doublage de Freddie Bartholomew est très désuet, la version française est plutôt bonne, principalement parce que Spencer Tracy est déjà doublé par Serge Nadaud, un comédien remarquable qui accompagnera vocalement Spencer Tracy durant toute sa carrière : Doctor Jekyll and Mister Hyde (Victor Fleming, 1941), Broken Lance (Edward Dmytryk, 1954), Inherit the Wind (Stanley Kramer, 1960).



 


Titre original : Captains Courageous
Titre français : Capitaines courageux
Réalisateur : Victor Fleming
Acteurs : Lionel Barrymore, Freddie Bartholomew, Melvyn Douglas, Spencer Tracy
Durée : 116’32’’
Suppléments : courts-métrages, bandes-annonces
Zone : 1 (DVD américain)
Editeur : Warner Home Video
Année du film : 1937
Format image : 1.33:1 original respecté, noir et blanc
Langues : anglais, français
Sous-titrage : anglais, espagnol, français
Son : Dolby Digital Mono 1.0

Acheter ce livre ou DVD sur le site : Fnac
Acheter ce livre ou DVD sur le site : PriceMinister
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Amazon
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Librairie Lis-Voir