Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

The Man in the Gray Flannel Suit
L’HOMME AU COMPLET GRIS
De Nunnally Johnson
Par Pascal LAFFITTE

SYNOPSIS : Tom Rath (Gregory Peck), un homme profondément marqué par son expérience pendant la Seconde Guerre Mondiale, est encouragé par sa femme Betsy (Jennifer Jones), à changer d’emploi, et ainsi améliorer leur style de vie. Dorénavant employé comme publicitaire dans une grande entreprise new-yorkaise, Rath va devoir choisir ce qui est prioritaire dans sa vie : sa femme et ses trois enfants, ou sa réussite professionnelle.



POINT DE VUE

Jennifer Jones et Gregory PeckAdaptation d’un roman à succès de Sloan Wilson datant de 1953, The Man in the Gray Flannel Suit est le quatrième film réalisé par Nunnally Johnson (1897-1977), qui n’en dirigea que huit au total, entre 1954 et 1960, préférant ses activités de producteur et surtout de scénariste. Nunnally Johnson reconnaissait lui-même, avoir été plus doué pour l’écriture de scénarii (on lui doit, entre autres, les adaptations de Jesse James, réalisé par Henry King en 1939, et de The Grapes of Wrath, dirigé par John Ford en 1940), que pour la réalisation. S’il est vrai que ses films ne brillent pas par une mise en scène novatrice, leurs sujets sont assez originaux pour l’époque. The Three Faces of Eve (1957), avec Joanne Woodward et Lee J. Cobb, s’inspire d’une histoire vraie, pour raconter le cas d’une femme souffrant de multiples personnalités. The Man in the Gray Flannel Suit, semble de prime abord être un mélodrame assez conventionnel. Pourtant, il contient des thèmes assez inhabituels pour un film des années 50.

En effet, alors qu’il était de bon ton, en cette période d’après-guerre, d’afficher au cinéma un optimisme triomphant, le personnage incarné par Gregory Peck apparaît comme anormalement morbide. On remarque qu’il emploie très souvent le mot « mort », et se représente sa propre disparition. Le film de Nunnally Johnson alterne les séquences se déroulant au milieu des années 50, avec des flashbacks montrant les passages qui ont marqués Tom Rath, dix ans auparavant, lorsqu’il était soldat en Italie, puis dans le Pacifique. Il est très étonnant de voir se développer, à l’écran, une aventure extra-conjugale entre le héros et une jeune italienne, jouée par Marisa Pavan la sœur jumelle de Pier Angeli, quand on pense au poids de la censure américaine au temps où The Man in the Gray Flannel Suit a été conçu.