Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

Compte rendu du 67° Festival du film de Locarno
Par Jean-Pierre TOUATI

Pour sa 67e édition Le Festival international du Film de Locarno, qui s’est déroulé du 6 au 16 août renoue avec les fondamentaux qui ont assuré sa notoriété. Une sélection d’une rare exigence (compétition et rétrospective) signée de main de maître par le directeur artistique Carlo Chatrian.



Le public de cinéphiles qui se pressait chaque année plus nombreux devant l’écran de la Piazza grande retrouvait les cinéastes familiers du Festival tels qu’Eugene Green, dont on avait apprécié ici même sa "Religieuse Portugaise" et qui sut encore émouvoir avec "La Sapienza" coproduit par Alessandro Borrelli (La Sarraz productions).

Mais aussi le réalisateur portugais Pedro Costa, dont on connaissait les très beaux films "O sangue "et "Casa de Lava". La projection de son nouvel opus "Cavalo Dinehiro" "Cheval Argent", Leopard d’or 2014 pour la Mise en scène, constitua un des moments forts du festival. Fait rarissime il fut applaudi lors de la projection de presse. Costa porte un regard d’une grande noblesse sur son acteur fétiche Ventura qui semble revenir dans le film, d’entre les morts comme vampirisé, vidé de sa propre substance.

Filmé dans des éclairages très murnalciens, ceux de Nosferatu , porte-parole livide et pantelant de toute la misère du monde, il est le témoin, fragile et fatigué, sublimé par la caméra de Costa, de tous les humiliés et offensés.

Cette année, après Lubitsch, Locarno proposait dans le cadre de ses rétrospectives un remarquable hommage à la Titanus la plus ancienne société de production italienne fondée en 1904 par Gustavo Lombardi et qui est aujourd’hui encore, en activité. Le fonds Titanus est deposé a la Cinémathèque de Bologne, partenaire de la rétrospective. Comme le notent les deux commissaires de cette rétrospective ; "Tourner les pages de l’histoire de la Titanus, c’est parcourir toute l’histoire du cinéma italien. "De Toto à Visconti en passant par Risi, Comencini et, occasionnellement Fellini (IL Bidone, 1955) et Antonioni (Le amiche, 1955). A cette occasion une somptueuse restaurée copie du Guépard fut projetée, Piazza Grande.

Mon coup de cœur fut pour Paul Vecchiali remarqué par Pasolini, pour" Femmes Femmes" et son film" Nuits blanches sur la jetée", adaptation de la nouvelle de Dostoievsky. Hommage discret à ses maîtres, Visconti et Bresson, attention portée au langage, acteurs remarquables, Pascal Cervo et Astrid Adverbe, tous deux sensibles et justes.

Le jury, présidé par le cinéaste italien Gian Franco Rosi préféra attribuer son grand prix, le Leopard d’or au film philippin de Lav Diaz : "Mula sa kung ano ang noon."

Les articles, les photographies et les conversations entre les invités et le public, sont disponibles sur le site www.pardo.ch.






Palmarès 2014

Samedi 16 août, devant 5 000 spectateurs, ont été remis les prix aux lauréats du67° Festival del film Locarno. L’édition 2014, la deuxième sous la direction artistique de Carlo Chatrian, s’est achevée avec succès en couronnant avec le Pardo d’oro le film MULA SA KUNG ANO ANG NOON (From What Is Before) de Lav Diaz.

Concorso internazionale
Pardo d’oro
MULA SA KUNG ANO ANG NOON (From What Is Before) de Lav Diaz, Philippines
Premio speciale della giuria
LISTEN UP PHILIP de Alex Ross Perry, États-Unis
Pardo per la miglior regia
PEDRO COSTA pour CAVALO DINHEIRO, Portugal
Pardo per la miglior interpretazione femminile
ARIANE LABED pour FIDELIO, L’ODYSSÉE D’ALICE de Lucie Borleteau, France
Pardo per la miglior interpretazione maschile
ARTEM BYSTROV pour DURAK (The Fool) de Yury Bykov, Russie
Mentions spéciales
VENTOS DE AGOSTO de Gabriel Mascaro, Brésil

Concorso Cineasti del presente
Pardo d’oro Cineasti del presente – Premio Nescens
NAVAJAZO de Ricardo Silva, Mexique
Premio speciale della giuria Ciné+ Cineasti del presente
LOS HONGOS de Oscar Ruiz Navia, Colombie / France / Argentine / Allemagne
Premio per il miglior regista emergente
LA CREAZIONE DI SIGNIFICATO de Simone Rapisarda Casanova, Canada/Italie
Mention spéciale
UN JEUNE POETE de Damien Manivel, France

Opera Prima
Pardo per la migliore opera prima
SONGS FROM THE NORTH de Soon-mi YOO États-Unis /Corée du Sud/Portugal
Mention spéciale
PAROLE DE KAMIKAZE de SAWADA Masa, France

Pardi di domani
Concorso internazionale
Pardino d’oro per il miglior cortometraggio internazionale – Premio SRG SSR
ABANDONED GOODS de Pia Borg et Edward Lawrenson, Royaume-Uni Pardino d’argento SRG SSR per il Concorso internazionale
SHIPWRECK de Morgan Knibbe, Pays-Bas Nomination di Locarno agli European Film Awards - Premio Pianifica SHIPWRECK de Morgan Knibbe, Pays-Bas Premio Film und Video Untertitelung
HOLE de Martin Edralin, Canada
Mention spéciale
MUERTE BLANCA de Roberto Collío, Chili
Concorso nazionale
Pardino d’oro per il miglior cortometraggio svizzero – Premio SwissLife
TOTEMS de Sarah Arnold, France
Pardino d’argento Swiss Life per il Concorso nazionale
PETIT HOMME de Jean-Guillaume Sonnier, Suisse
Premio Action Light per la miglior speranza svizzera
ABSEITS DER AUTOBAHN de Rhona Mühlebach, Suisse

Prix du Public UBS
SCHWEIZER HELDEN de Peter Luisi, Suisse
Variety Piazza Grande Award
MARIE HEURTIN de Jean-Pierre Améris, France