Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

Philippe Lebeau (DR)
PHILIPPE LEBEAU
Auteur-dialoguiste
de la série Sherlock

Entretien réalisé
le 30 décembre 2014
par François JUSTAMAND

Remerciements à
Sophie NEERMAN
de France Télévisions


Philippe Lebeau est auteur-dialoguiste et il exerce son art dans le doublage. Il a travaillé sur des séries américaines à succès comme 24 heures chrono, Cold Case ou encore Rome. Faute d’avoir pu répondre présent à notre invitation pour la conférence sur le doublage de Sherlock lors du Salon des séries et du doublage de 2014, nous l’interrogeons maintenant sur l’adaptation française de cette série britannique.



La Gazette du doublage : Quel parcours avez-vous suivi pour devenir adaptateur de doublage ?

Actor's Studios (DR) Philippe Lebeau : J’ai eu un parcours de littéraire pur. Bac A, j’ai intégré d’abord le Théâtre Universitaire de Strasbourg, puis suivi différentes formations théâtrales proposant des approches de jeu allant du masque à l’Actor’s Studio. Ensuite six ans de chant lyrique au Conservatoire National de Saint-Maur. L’écriture théâtrale m’ayant sensibilisé aux dialogues, je me suis lancé dans le doublage après avoir écrit un épisode test pour Disney.

La Gazette du doublage : Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Philippe Lebeau : Les qualités évidentes, d’abord : un bon niveau d’anglais, mais surtout une excellente maîtrise de la langue française et de ses particularités : grammaire, vocabulaire, syntaxe, orthographe. Et enfin, quelque chose d’assez indéfinissable qui s’appelle : le sens du dialogue. Ajoutons à cela : une solide culture générale, une vraie curiosité pour le monde qui nous entoure, un authentique amour des mots, et un goût pour le challenge : respecter l’esprit d’une VO, la transcrire dans un français parfait et efficace, aisément prononçable pour des acteurs, tout en respectant la synchronisation labiale et donner au final l’impression que tout a été tourné en français au départ… Avouons-le, tout cela relève bien souvent d’une mission impossible. Et pourtant…

La Gazette du doublage : Préférez-vous le terme d’adaptateur ou auteur de doublage ?

Philippe Lebeau : Je préfère le terme d’auteur-dialoguiste. Adaptateur n’est pas très parlant, et auteur de doublage est un peu réducteur. Un auteur de doublage est avant tout un auteur.