Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 




Karina VerlierLe troisième et dernier larron est sans conteste le plus intéressant du lot. Avec son visage angélique, ses manières apparemment douces, Aldo est le psychopathe qui cache le mieux son absence d’empathie pour les filles qu’il retient prisonnières. Il n’empêche pas ses partenaires de violer et frapper les captives, y participe parfois avec un air de ne pas y toucher. Sa perversité est telle qu’il amorce un jeu de séduction avec Matilde (Luisa Maneri) en lui faisant croire qu’il vaut mieux que ses deux complices. L’idée de mise en scène de Prosperi est alors très efficace ; tandis qu’Aldo raconte en voix-off qu’il n’a été que le chauffeur du hold-up, n’est pas entré dans la banque et surtout n’a tiré sur personne, un flash-back nous montre ce qui s’est réellement passé : ce saligaud d’Aldo était bien dans la banque et c’est lui qui, gratuitement, a arrosé les otages avec sa mitraillette avant de fuir ! Ray Lovelock prête ses traits à Aldo avec sa bonne tête de jeune premier. S’il lui était arrivé d’être tout à fait convaincant, notamment dans l’excellent film de zombies Le massacre des morts-vivants (Jorge Grau, 1974) et le giallo Frissons d’horreur (Armando Crispino, 1975), force est de constater que son jeu inexpressif dessert La dernière maison sur la plage, là où de l’ambigüité aurait tiré son personnage calculateur vers le haut.

Notons que le titre français, traduction littérale du titre anglais, The Last House on the Beach, affiche clairement sa connexion avec La dernière maison sur la gauche, tandis que le titre original italien, La settima donna, se traduisant par La septième femme, se réfère directement à la religieuse au cœur du drame. La scène finale - (attention spoiler !) - montrant la sœur Cristina retirer son anneau pour signifier que sa foi est ébranlée, fait penser au dégoût que ressentait le héros de L’inspecteur Harry (Don Siegel, 1971), lorsqu’il jetait son badge de policier après avoir survécu à un déferlement de violences en tous genres.

IMAGE ET SON

En 2008, Severin avait sorti aux Etats-Unis en DVD La dernière maison sur la plage avec le doublage anglais comme unique piste son. Le DVD français d’Artus Films propose la version originale italienne dans laquelle Ray Lovelock se double lui-même et la version française. La particularité de la VF est d’avoir en fait été produite en Italie et permet d’entendre l’équipe francophone qui sévissait sur toutes les pantalonnades avec Edwige Fenech dans les années 70. L’image ne trahit pas l’âge du film, sans défauts notables (griffures, points blancs ou grain trop voyant).






SUPPLÉMENTS DE L’ÉDITION DVD

Le Rape and Revenge italien (durée : 53’29’’)
Dans ce long entretien, David Didelot, auteur du livre publié par Artus Edition Gore - Dissection d’une collection, déploie une grande érudition sur le sujet du Rape and Revenge. Il dresse un descriptif des films les plus illustres du genre ayant suivis La dernière maison sur la gauche : Gli assassini sono nostri ospiti (Vincenzo Rigo, 1974), Le dernier train de la nuit (Aldo Lado, 1975), La louve sanguinaire (Rino Di Silvestro, 1976), Violez les otages ! (Giovanni Brusadori, 1978), Midnight Blue (Raimondo Del Balzo, 1979), l porno shop della settima strada (Joe D’Amato, 1979), Terreur express (Ferdinando Baldi, 1979), Vacanze per un massacro (Fernando Di Leo, 1980), La maison au fond du parc (Ruggero Deodato, 1980), Hard sensation (Joe D’Amato, 1980), Sesso allegro (Mario Siciliano, 1981), Les sept salopards (Bruno Fontana, 1982).

Diaporama (durée : 39’’)

Bande-annonce du film en version française (durée : 2’43’’)



 


Titre original : La settima donna
Titre français : La dernière maison sur la plage
Réalisateur : Franco Prosperi
Acteurs : Florinda Bolkan, Sherry Buchanan, Ray Lovelock, Luisa Maneri
Durée : 86’07’’
Suppléments : documentaire, diaporama, bande-annonce
Zone : 2
Editeur : Artus Films
Année du film : 1978
Format image : 2.35 : 1, couleur
Langues : français, italien
Sous-titrage : français
Son : Dolby Digital Mono 2.0

Acheter ce livre ou DVD sur le site : Amazon
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Fnac
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Rakuten