Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

Witness
WITNESS : TÉMOIN SOUS SURVEILLANCE
De Peter Weir
Par Pascal LAFFITTE

SYNOPSIS : Rachel Lapp (Kelly McGillis) est une jeune femme faisant partie d’un groupe religieux vivant comme au XVIe siècle, les Amish. Alors qu’elle voyage vers Baltimore avec son fils Samuel (Lukas Haas), celui-ci se retrouve témoin du meurtre d’un agent secret de la division des narcotiques. L’enquêteur John Book (Harrison Ford), chargé de les protéger, se voit contraint d’aller se réfugier avec eux dans la communauté Amish.



POINT DE VUE

Harrison FordAprès avoir tourné avec Mel Gibson et Sigourney Weaver L’année de tous les dangers (1982), Peter Weir avait en tête de réaliser The Mosquito Coast, l’histoire d’un inventeur qui plaque tout pour aller vivre avec sa famille en Amérique du Sud. Mais des problèmes de production retardèrent ce projet et Peter Weir se vit proposer un autre scénario ; celui de Witness, mettant en vedette Harrison Ford. Le film obtint huit nominations aux Oscars et reçut les prix du meilleur scénario et montage en 1985. Fort de ce succès, Peter Weir put financer le projet qui lui tenait à cœur et filmer The Mosquito Coast en 1986, de nouveau avec Harrison Ford.

Peter Weir s’intéresse plus à développer l’histoire entre John et Rachel qu’à la classique intrigue policière en second-plan. En décrivant l’expérience d’un homme habitué à la violence, se retrouvant dans un univers orienté vers la paix, Witness fait penser à un western méconnu d’après-guerre. Dans L’ange et le mauvais garçon (James Edward Grant, 1947), John Wayne jouait un pistolero blessé, recueilli par une famille de Quacker. Une fois épris de la paisible Gail Russell, il hésitait à changer de vie pour demeurer avec elle. Le dilemme est identique pour John Book, le policer endurci incarné par Harrison Ford, dans l’un de ses plus beaux rôles.

En Rachel Lapp, Kelly McGillis illumine le film par sa présence, son calme apparent cache le trouble intérieur de cette femme, attirée par un homme d’un autre monde que le sien. Un amour interdit qui s’il s’épanouissait risquerait d’aboutir au rejet de Rachel par la communauté Amish. La performance de l’actrice est magnifique, sûrement plus gratifiante que sa participation à Top Gun (Tony Scott, 1986) ! Kelly McGillis fera en quelque sorte un clin d’œil à son rôle de Rachel Lapp, lorsqu’elle apparaîtra dans L’irrésistible North (Rob Reiner, 1994), en femme Amish mariée à Alexander Godunov qui jouait son prétendant dans Witness.