Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 




Mort ou vif… de préférence mort permet d’apprécier l’aisance athlétique de Giuliano Gemma qui assure ses propres cascades et sa complicité avec son véritable ami Nino Benvenuti (rencontré pendant leur service militaire chez les pompiers) est évidente. Le duo est épaulé par l’acteur espagnol Antonio Casas, vieux briscard du cinéma italien, qui interprète un opportuniste qui s’allie aux frères Mulligan. Il y a aussi la présence marquante, dans le petit rôle d’une riche héritière exaltée à l’idée d’être kidnappée par les compères, de la très jolie Sydne Rome, trois ans avant de tenir le rôle principal du singulier Quoi ? (Roman Polanski, 1972). Comparer la fraicheur insensée de Sydne Rome à cette époque et ce à quoi elle ressemble malheureusement au 21e siècle incite à réfléchir à deux fois avant de confier son visage à un chirurgien esthétique. S’il fallait trouver un bémol, ce serait que les péripéties des deux bandits en herbe qui régulièrement échouent à s’emparer du butin qu’ils convoitent lassent un peu par leur côté répétitif, et l’on devine à chaque fois que leurs plans ne se dérouleront pas sans accrocs.

IMAGE ET SON

Sydne RomeL’image est de bonne tenue, malgré un léger grain. Le choix est proposé entre la version originale italienne (avec sous-titres amovibles en français) et la version française d’époque. Le doublage est assez bon, Giuliano Gemma y est doublé par Claude Giraud qui lui a prêté sa voix plus d’une fois, notamment dans Le désert des tartares (Valerio Zurlini, 1976) et L’affaire Mori (Pasquale Squitieri, 1977). Mais force est d’avouer que nous avions une nette préférence pour Michel Le Royer, qui était exceptionnel lorsqu’il le doublait dans une bonne partie de ses meilleurs westerns : Le dollar troué (Giorgio Ferroni, 1965), Adios Gringo (Giorgio Stegani, 1965), Arizona Colt (Michele Lupo, 1966) et Ciel de plomb (Giulio Petroni, 1968). De plus, regrettons que cette version française ait été faite à l’économie, on constate qu’à l’exception des rôles principaux, chaque comédien double au moins deux personnages.






SUPPLÉMENTS DE L’ÉDITION DVD

La chevauchée vers l’ouest (durée : 46’)
L’auteur de BD Curd Ridel en connaît un rayon sur le western européen, comme il l’avait précédemment prouvé en participant aux suppléments de la plupart des westerns sortis par Artus Films. Il semble plus à l’aise dans l’exercice que lors de ses premières interventions et son exposé se divise en environ huit parties.
La carrière de Giuliano Gemma : saluons notamment le fait que Curd Ridel mentionne en bien la voix française de Gemma dans Mort ou vif… de préférence mort, à savoir Claude Giraud !, alors qu’il est souvent de bon ton de dénigrer le doublage !
La carrière de Nino Benvenuti : boxeur, champion olympique, ami de Giuliano Gemma, toujours actif en 2015 comme commentateur sportif.
La carrière de Sydne Rome : où l’on apprend notamment son idylle avec Gérard Lenorman !
Les autres parties de l’entretien donnent des informations sur Antonio Casas, Duccio Tessari, Chris Huerta, George Rigaud, pour enfin conclure sur la collaboration entre Tessari et Gemma.

Diaporama (durée : 1’48’’)

Bandes-annonces
Mort ou vif… de préférence mort (durée : 1’33’’)
Le temps des vautours (durée : 3’17’’)
Le jour de la haine (durée : 3’04’’)
Texas (durée : 3’28’’)
Un train pour Durango (durée : 3’49’’)
Joe l’implacable (durée : 3’55’’)



 


Titre original : Vivi o preferibilmente morti
Titre français : Mort ou vif… de préférence mort
Réalisateur : Duccio Tessari
Acteurs : Nino Benvenuti, Antonio Casas, Giuliano Gemma, Sydne Rome
Durée : 97’36’’
Suppléments : documentaire, diaporama, bandes-annonces
Zone : 2
Editeur : Artus Films
Année du film : 1969
Format image : 1.85:1, couleur
Langues : français, italien
Sous-titrage : français
Son : Dolby Digital Mono 2.0

Acheter ce livre ou DVD sur le site : Amazon
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Fnac
Acheter ce livre ou DVD sur le site : PriceMinister