Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

James Bond, l'exposition (DR)
James Bond 007, l’exposition,
50 ans de style Bond

007 et la France, une histoire d’amour
par François JUSTAMAND

A l’instar de Harry Potter et de Star Wars, le monde de l’agent secret James Bond 007 s’expose enfin à partir du 16 avril, et ce jusqu’au 4 septembre 2016 à la Grande halle de la Villette (Paris 19ème).



Créée en 2012 par le Barbican Center à Londres, à l’occasion des 50 ans de 007 au cinéma, l’exposition James Bond a bien voyagé depuis puisqu’elle s’est rendue à Toronto, à Shanghaï, à Melbourne, à Moscou, à Rotterdam, à Madrid et plus récemment à Mexico. Elle arrive enfin en France, une terre pas si étrangère au monde de JB puisque comme le dit Meg Simmonds – directrice des archives d’Eon Productions – la maison mère de 007 – à la conférence de presse qui s’est tenue ce jour, le beau James a toujours eu beaucoup de connexions avec le pays du champagne, le vrai, celui du Dom Pérignon (de préférence 55) ou du Bollinger (« si c’est du 69, c’est que vous m’attendiez »).

Michael Lonsdale (DR) En effet, depuis 1962, nombre d’actrices françaises ont joué les James Bond Girls : Claudine Auger (Opération Tonnerre), Corinne Cléry (Moonraker), Carole Bouquet (Rien que pour vos yeux), Sophie Marceau (Le Monde ne suffit pas), Eva Green (Casino Royale), Bérénice Marlohe (Skyfall), Léa Seydoux (007 SPECTRE)... Sans compter ces vils acteurs français qui ont voulu tuer notre héros préféré : Michael Lonsdale (Moonraker), Louis Jourdan (Octopussy), Mathieu Amalric (Quantum of Solace)...

Quant aux lieux de tournages, ils sont aussi multiples puisqu’on peut citer le Château d’Anet et Paris (Opération tonnerre), le Château de Vaux-le-Vicomte et le centre Pompidou (Moonraker), la Tour Eiffel et le château de Chantilly (Dangereusement Vôtre), Monte Carlo (GoldenEye), les Pyrénées (Demain ne meurt jamais), les Alpes (Le Monde ne suffit pas)...